Haute-Loire : Erick Schwam, juif autrichien, lègue sa fortune au village qui l'a sauvé

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Haute-Loire : Erick Schwam, juif autrichien, lègue sa fortune au village qui l'a sauvé
France 2
Article rédigé par
A. Guéry, C-M. Denis, J-M. Noel, P. Goldmann - France 2
France Télévisions

Erick Schwam a fait don d'un million d'euros au village du Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), qui l'a sauvé pendant la Seconde Guerre mondiale lorsqu'il était enfant. Des habitants l'avaient caché des Allemands.

Erick Schwam, juif autrichien, a trouvé l'asile en février 1943 dans la commune du Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), avec son père et sa mère. Alors âgé de 12 ans, il fuyait le nazisme. Le Chambon-sur-Lignon lui a sauvé la vie ; il ne l'a jamais oublié. En début d'année, la ville apprend qu'elle recevra un héritage d'un ou deux millions d'euros de la part d'Erick Schwam. Resté en France après la guerre, il est devenu pharmacien. Mort à 90 ans, il écrit dans son testament vouloir que son don soit destiné à l'éducation des enfants.   

2 500 juifs cachés

"Il est fort probable que ce soit par le biais du Secours suisse qu'ils ont été acheminés vers Le Chambon", explique Denise Vallat, adjointe à la culture et à la communication du Chambon-sur-Lignon. Cette dernière mène aujourd'hui l'enquête pour repérer les endroits où Erick Schwam et sa famille se sont cachés. Comme un puzzle, l'histoire se dessine avec le descendant d'un fermier qui les aurait hébergés. Près de 2 500 juifs, dont mille enfants, ont été cachés dans les fermes ou les pensions de famille. Ils n'ont jamais été dénoncés. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.