Enzo Ferrari : le "commandatore" disparaissait le 14 août 1988

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Enzo Ferrari : le "commandatore" disparaissait le 14 août 1988
France 2
Article rédigé par
V. Frédérix, C. Barbaux, P. Caron, G. Vaudry - France 2
France Télévisions

C’était le 14 août 1988, il y a 32 ans, Enzo Ferrari décédait. Il a laissé son nom à une marque emblématique du monde automobile. Firme qu’il a créée en 1947. Plus qu’un empire, Ferrari est devenue une légende. 

Il est l’homme qui a fait de l’automobile un objet de rêve, un visionnaire aux lunettes noires. À sa mort en 1988, Enzo Ferrari laisse derrière lui un empire marqué de son nom. Son histoire démarre à Modène dans le nord de l’Italie. Pilote chez Alfa Romeo en 1919, il gagne quelques courses. Mais c’est surtout avec la fondation de la Scuderia Ferrari, dix ans plus tard, qu’il s’inscrit dans l’histoire. Une écurie frappée du cheval cabré, hommage à un as de l'aviation italienne. 

Vendre le rêve de la course mais en quantité limitée

La chance sera aux côtés de Ferrari dans les grands prix. Mais la course automobile coûte très cher. Alors pour la financer, il lance dans ses ateliers de Maranello la fabrication de voitures de luxe, destinées au grand public. C’est là son coup de génie : vendre un peu du rêve de la course, mais en quantité limitée pour créer le désir. Des voitures d’exception qui deviennent objet de fantasme. Les stars se les arrachent, la série Magnum fait même d’une Ferrari une star à part entière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.