Emmanuel Macron à Vichy : "Le président veut montrer qu'on ne manipule pas l'Histoire", estime Iannis Roder

Le directeur de l'Observatoire de l'éducation de la Fondation Jean-Jaurès revient sur franceinfo sur la visite symbolique du président de la République à Vichy et les propos d'Éric Zemmour sur Philippe Pétain.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron aux côtés du maire Frédéric Aguilera à Vichy, le 8 décembre 2021. (LUDOVIC MARIN / AFP)

"Le symbole est à aller chercher du côté du refus de la défaite et bien sûr le président veut montrer qu'on ne manipule par l'histoire", a expliqué mercredi 8 décembre sur franceinfo Iannis Roder, professeur d'histoire-géographie dans un collège à Saint-Denis, directeur de l'Observatoire de l'éducation de la Fondation Jean-Jaurès, alors qu'Emmanuel Macron se rend à Vichy pour se recueillir sur une stèle des déportés.

>> Pourquoi la visite d'Emmanuel Macron à Vichy est "hautement symbolique et politique"

franceinfo : En 1940, 80 parlementaires de Vichy avaient refusé de voter les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Comment cela s'est-il passé ?

Iannis Roder : Il a eu lieu le 10 juillet 1940 à Vichy. Le maréchal Pétain est nommé président du Conseil le 17 juin par le président de la République. Le 18 juin alors que De Gaulle annonce que le combat continue, Pétain indique qu'il va rencontrer l'ennemi pour signer l'armistice. Le 10 juillet, il réunit tous les parlementaires à Vichy pour demander le vote des pleins pouvoirs constituants.

Quel est le symbole derrière la visite d'Emmanuel Macron ?

Le symbole est à aller chercher du côté du refus de la défaite, qui s'inscrit dans le sillage du général De Gaulle, et bien sûr le président veut montrer qu'on ne manipule par l'histoire.

"Les discours du candidat Zemmour révisent l'histoire, les historiens ont travaillé, écrit à partir des archives, alors que le candidat Zemmour est sur des thèses totalement éculées, qui ont été réfutées."

Iannis Roder

à franceinfo

Vichy n'a jamais cherché à protéger les juifs français, elle a d'abord cherché à se débarrasser par xénophobie et antisémitisme des juifs étrangers.

"Gardons-nous de manipuler l'histoire", dit Emmanuel Macron. Etes-vous d'accord avec lui ?

Oui bien sûr, d'autant plus qu'on aimerait comprendre ce que défend le candidat Zemmour en essayant de réhabiliter le maréchal Pétain. Le maréchal Pétain le 10 juillet 1940 s'arroge les pleins pouvoirs et confond dans sa personne le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif, c'est-à-dire tout le contraire d'un système démocratique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.