Culte : le flipper, itinéraire d'un jeu rock'n'roll

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Culte : le flipper, itinéraire d'un jeu rock'n'roll
FRANCE 2
Article rédigé par
O. Lenuzza, M. Rénier, D. Chevalier - France 2
France Télévisions

Dans le cadre de sa série "Culte", le 20h de France 2 vous propose de partir sur les traces d'un objet culte qui a accompagné l'adolescence de nombreux Français : le flipper. 

Il est né de la Grande dépression américaine et de son flot de chômeurs, dans le Chicago des années 1930. Le flipper, jeu bon marché, servait à tuer le temps. Il est devenu le symbole de plusieurs générations, un objet culte prisé des collectionneurs. Martial Hasley, passionné, en a même fait son métier : réparateur de flippers. "Même moi je ne savais pas que c'était un métier !", déclare-t-il, amusé. Il possède une collection de 40 billards électriques.

Mis au placard par les jeux vidéo

Dans les années 50, le flipper devient l'idole de la jeunesse. Les sociologues s'emparent du phénomène et analysent "les sportifs de la pièce de monnaie". Avec ses couleurs flashy, ses pin ups et son côté rock'n'roll, le flipper devient une véritable influence sociale et culturelle. À chacun son style : Renaud y joue en blouson noir ; Pompidou taquine la manette avec une cigarette à la bouche. Tout s'écroule au début années 90 avec l'arrivée des jeux vidéo, qui envahissent les salles de jeux. Restent les souvenirs entre amis...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.