Camp de Drancy : l'incroyable évasion de prisonniers juifs

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Découvrez l'incroyable évasion de 70 détenus du camp de Drancy (Seine-Saint-Denis) en 1943 après avoir creusé un tunnel pendant plusieurs semaines.
FRANCE 2
Article rédigé par
J. Benzina, E. Denis, N. Lachaud, F. Parisis - France 2
France Télévisions

Découvrez l'incroyable évasion de 70 détenus du camp de Drancy (Seine-Saint-Denis) en 1943 après avoir creusé un tunnel pendant plusieurs semaines.

Une action héroïque, née sous la terre, et longtemps restée oubliée. Les juifs sont emprisonnés dans des conditions terribles à partir du mois d'août 1941 à Drancy (Seine-Saint-Denis), un camp d'internement français, en attendant la déportation. Mais en 1943, le résistant André Ulimo a une idée folle : creuser un tunnel sous le camp pour s'évader. Il en parle à des hommes de confiance alors que Drancy est en travaux et que son commandant est souvent absent.

Un tunnel de 60 centimètres de large

Leur tunnel va faire 60 centimètres de large et 1,30 mètre de haut. 40 à 70 personnes vont se relayer jours et nuits pour creuser et boiser les parois. L'objectif des prisonniers était d'atteindre une tranchée défensive de l'autre côté des barbelés pour rejoindre la route et ainsi s'échapper. Pendant deux mois, les prisonniers ont creusé mais les S.S ont découvert le tunnel et les ont forcés à le reboucher. Seulement, leur épopée ne s'est pas arrêtée là, plusieurs d'entre eux ont réussi à sauter du train en direction d'Auschwitz (Pologne) et ont pu laisser une trace marquante dans l'histoire de la résistance.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.