Cisjordanie : une mosaïque géante présentée au public à Jéricho, après des années de restauration

Situé en Cisjordanie occupée, le site abritant l'une des plus grandes mosaïques au monde avait été fermé aux touristes au cours des cinq dernières années, le temps des travaux de conservation.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La grande mosaïque de Jéricho dévoilée le 28 octobre 2021, après cinq ans de travaux (ABBAS MOMANI / AFP)

Des années de restauration auront été nécessaires pour rendre sa splendeur à la mosaïque de Jéricho, l'une des plus vastes au monde, qui a été finalement présentée au public jeudi 28 octobre, a rapporté une équipe de l'AFP.

Découverte dans les années 30

Cette mosaïque d'une superficie de 836 m² avait été découverte dans les années 1930 dans le cadre de fouilles sur les vestiges du palais du calife omeyyade Hisham Ibn Abdel Malik, à Jéricho, au pied de la mer Morte. La pièce en mosaïque ressemble à un tapis en tissu étalé sur le sol avec des images d'un lion attaquant un cerf, ce qui symbolise la guerre, et de deux gazelles, représentant la paix.

Au cours des cinq dernières années, après une présentation en 2016, le site avait été fermé aux touristes en raison de travaux évalués à 12 millions de dollars et réalisés avec l'aide du Japon, visant à couvrir les mosaïques pour mieux les protéger.

Les visiteurs contemplent la mosaïque depuis des passerelles, le 28 octobre 2021 à Jéricho (ABBAS MOMANI / AFP)

Un accès contrôlé par Israël

L'accès à la Cisjordanie, où siège l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas, est contrôlé par Israël. Or, l'État hébreu a confirmé mercredi la réouverture, à partir du 1er novembre, de ses frontières aux touristes étrangers vaccinés. "Cette mosaïque contient plus de cinq millions de pièces et elle a une couleur naturelle très distinctive, avec des pierres de Palestine", a déclaré à l'AFP le sous-secrétaire du ministère palestinien du Tourisme et des Antiquités, Saleh Tawafsha, en marge du dévoilement de cette mosaïque. "Nous espérons que l'annonce de l'ouverture des portes aux visiteurs pour accéder au site contribuera à augmenter le nombre de touristes à Jéricho."

Une partie de la grande mosaïque de Jéricho, en Coisjordanie occupée (28 octobre 2021) (ABBAS MOMANI / AFP)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Archéologie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.