Paris 2024 : ce que l'on sait de la cérémonie d'ouverture des JO, orchestrée par Thomas Jolly, avant les premières répétitions

À quoi rassemblera la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de Paris ? Sa philosophie ? Voici quelques réponses avant le début des répétitions en mars.
Article rédigé par Falila Gbadamassi - Avec AFP
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min
Des pigeons passent devant les anneaux olympiques installés sur l'esplanade du Trocadéro, près de la tour Eiffel. Ils sont photographiés le 14 septembre 2017 à Paris, suite à la nomination de la France comme hôte des JO de 2024. (LUDOVIC MARIN / AFP)

La cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de Paris, pour la première fois hors d'un stade, le long de la Seine le 26 juillet, verra ses répétitions démarrer en mars. On en sait un peu plus sur cette parade fluviale de trois heures, longue de 6 kilomètres, animée de shows et performances de plusieurs centaines d'artistes.

Raconter la France d'Édith Piaf, de Jul et de Natalie Dessay

"Validé" en juillet 2023, "le récit que nous avons écrit raconte une histoire de ce qu'est la France – présente le long du fleuve avec tous ses monuments – et de ce que sera la France", explique Thomas Jolly, directeur artistique des cérémonies olympiques et paralympiques. "La France, c'est à la fois Édith Piaf, mais aussi (le rappeur) Jul, (la chanteuse) Natalie Dessay. C'est tout un tas de genres musicaux. La France, c'est le fromage, mais aussi le bretzel, le couscous. C'est tout un tas de diversité. L'idée est de redire que la France est un récit qui s'enrichit en permanence."

Accommoder le rêve à la réalité

Le concept de la cérémonie d'ouverture "est passé en étude de faisabilité" afin qu'elle soit adaptée à la topographie des lieux. "La Seine n'a pas la même profondeur d'un endroit à un autre, le vent ne s'engouffre pas de la même manière selon tel ou tel pont, (il ne faut) pas déranger les habitats naturels de la biodiversité", a expliqué à l'AFP Thomas Jolly. L'étude "s'est achevée en fin 2023". Résultat : "le rêve et la réalité se cumulent aujourd'hui de manière harmonieuse à 90%. Il reste 10% de mon projet à réadapter". Selon Thomas Jolly, "beaucoup de décors" sont en construction.

Un mix de "protocole", de "parade" et d'"artistique"

"Une dizaine de tableaux vont s'échelonner depuis le pont d'Austerlitz jusqu'au Trocadéro. Ils seront traversés par les délégations (d'athlètes) et animés par des artistes venus de toutes les disciplines – cirque, danse, musique, performance, arts plastiques, etc.", indique Thomas Jolly. "Normalement, une cérémonie, c'est 45 minutes de show artistique, deux heures de parade (des délégations) et une heure d'éléments protocolaires. J'ai voulu imbriquer ces trois grands axes habituels, qu'on intègre les éléments de protocole dans l'artistique, la parade dans l'artistique et que tout ça fasse une grande fête homogène", poursuit-il. Durant la cérémonie, qui passera devant Notre-Dame, un "hommage" sera rendu à sa nouvelle flèche "qui s'élèvera dans le ciel de Paris".

Une ronde de bateaux

"On a une centaine de bateaux pour les délégations, presque 200 au total", a précisé à l'AFP Thierry Reboul, directeur des cérémonies des Jeux de Paris. "Ils embarquent avant le pont d'Austerlitz, sur 3 kilomètres de zone d'embarquement. C'est une énorme logistique. Ils vont se suivre les uns derrière les autres, avec des distances calculées à la seconde près". Des tests ont déjà été réalisés. "On va en refaire (avec) la moitié de la flotte (puis) 100%, pour que les capitaines des embarcations soient rodés", précise encore Thierry Reboul.

Des répétitions "morcelées"

Une certitude : "le spectacle ne pourra pas être répété sur place", a confié à l'AFP Thomas Jolly. "Les répétitions auront lieu à la fois en intérieur, dans de très grands hangars, (et sur) une base nautique, pour tout ce qui va se dérouler avec l'eau comme matériau". Par conséquent, elles seront "morcelées". "Sur les derniers jours, on va pouvoir (les) mettre bout à bout pour que tout le monde découvre l'assemblage final le soir de la cérémonie."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.