Réouverture des commerces : un casse-tête permanent

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Réouverture des commerces : un casse-tête permanent
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Arnold, D.Lachaud, T.Cuny, I.Delion, N.Bellemon, P.Montels, D.Breysse, E.Noël - France 2
France Télévisions

Les commerces vont rouvrir à Strasbourg (Bas-Rhin) samedi 28 novembre. Une aubaine pour les commerçants qui tentent par tous les moyens d’attirer des clients malgré certaines contraintes.

Les décorations sont là mais, comme le souligne la journaliste Caroline Arnold en duplex depuis Strasbourg (Bas-Rhin), il faudra composer sans les 2 millions de visiteurs qu’attire habituellement le marché de Noël. Avec la crise sanitaire dans le pays, les commerçants tentent par tous les moyens de faire de la place pour attirer les clients. Certains investissent le trottoir afin d’exposer plus de produits tout en respectant les 8 mètres carrés de distanciations entre chaque personne.

Solidarité entre les commerçants

Pour ceux qui ne peuvent pas investir le trottoir, il reste d’autres options pour continuer à vendre davantage. Libraire à Abbeville (Somme), Jean-Claude Diot expose une partie de sa marchandise chez une maison de la presse voisine. Une solidarité nécessaire pour aider chaque commerçant à survivre économiquement. D’autres optent pour une autre politique. Un salon de coiffure à Toulouse (Haute-Garonne) élargit ses horaires pour attirer le plus de clients possibles. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.