Pénurie de matières premières : la crainte d'un manque de jouets pour Noël

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Noël : forte inquiétude liée à la pénurie de matières premières
Article rédigé par
M.Justet, T.Paga, E.Martin, S.Ruaux, M.Strelkoff, J.Pires - France 2
France Télévisions

À 85 jours de Noël, les professionnels du jouet sont déjà en pleine préparation. Seulement, de gros problèmes liés à l'approvisionnement et à la logistique ont été repérés. Ce qui pourrait faire grimper le prix des jouets lors des fêtes de fin d'année.

Une rupture de stock pourrait-elle être à prévoir pour les fêtes de fin d'année ? C'est en tout cas ce que craignent les professionnels du jouet"Normalement, dans cette période-là, les emplacements sont complétement remplis. Il nous arrive même de mettre de la marchandise sur le sol", indique Déborah Vital, directrice commerce et développement chez Doudou et Campagne. Seulement, pour la première fois depuis de nombreuses années, il lui manque 35 % de sa marchandise attendue d'Asie.

Des problèmes de transport

Alors que les fêtes de Noël approchent peu à peu, les professionnels du jouet se trouvent en mauvaise posture. Les livraisons sont retardées, faute de transports et de matières premières disponibles. En cause, la crise sanitaire qui crée de gros retards dans la livraison. "Pour pouvoir livrer l'intégralité de nos clients, il nous manque 10 000 pièces à peu près", s'inquiète Déborah Vital.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.