Noël : la crainte de fêtes moroses

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Noël : la crainte de fêtes moroses
France 2
Article rédigé par
D. Schlienger, D. Basier, N. Fleury, T. Breton, M. Felix, V. Gustin - France 2
France Télévisions

Le Premier ministre a fait comprendre qu'il n'était pas raisonnable de réveillonner en grand nombre durant les fêtes de fin d'année. Un Noël inédit s'annonce donc.

Cette année, la magie de Noël va-t-elle pouvoir opérer ? Samedi 14 novembre, 41 jours avant Noël, des Bordelais ont encore une lueur d'espoir. "Je suis plutôt optimiste parce que je pense qu'on va faire des efforts ces temps-ci, ça sera peut-être pas aussi grandiose que les autres années, mais on va réussir à se retrouver", confie un passant.

Un enjeu crucial pour le moral et l'économie

Pour l'instant, le gouvernement est resté très prudent sur les festivités. Un bon Noël est pourtant un enjeu crucial pour le moral des Français et pour l'économie. Certains clients achètent déjà leurs cadeaux en click and collect. D'ordinaire, la période des fêtes représente 50% du chiffre d'affaires des magasins de jouet. "Le click and collect, c'est une solution qu'on propose au quotidien, mais ça représente 10-15% de nos ventes aujourd'hui, donc c'est nettement insuffisant pour nous permettre de faire notre chiffre d'affaires", rapporte Franck Mathais, porte-parole de JouéClub.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Noël et fêtes de fin d'année

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.