Noël et fêtes de fin d'année : les vols de truffes se multiplient dans les champs

Publié
Noël et fêtes de fin d'année : les vols de truffes se multiplient dans les champs
Article rédigé par
C.Verove, F.Mazoyer, J.Vitaline, T.Breton L.Sabas - France 2
France Télévisions

La truffe est un produit d'exception, que l'on retrouve parfois sur les tables durant les fêtes. Très convoitée, elle fait chaque année l'objet de vols, parfois d'ampleur. 

Dimanche 19 décembre, des kilos de truffes ont été volés à des producteurs charentais. Le préjudice est estimé à 2 000 euros. Ils reviennent avec amertume sur leur parcelle pour constater les dégâts. Au pied des arbres, le sol a été labouré et saccagé. "Quand on arrive dans un champ et qu'on voit ça, c'est déplorable", confie Anne-Marie Gros, trufficultrice. "Vous y passez 20 ans à le soigner, puis vous débarquez et vous voyez ça…", déplore de son côté Serge Gros, trufficulteur. Les racines de 50 arbres ont également été arrachées, compromettant les prochaines récoltes. 

Les trufficulteurs demandent des cartes professionnelles

Chaque fin d'année, les prix de la truffe s'envolent, avoisinant les 1 000 euros le kilo. Le diamant noir attire alors les voleurs. Le trafic est bien organisé : les gangs sont cagoulés, et professionnels. Depuis quelques années, les gendarmes patrouillent dans les champs, même durant la nuit. "On regarde au sol s'il y a des trous, si les personnes sont venues, ont creusé", confie l'un d'eux. Pour lutter contre le trafic, les trufficulteurs demandent une carte professionnelle. "Quand vous allez sur des marchés de gros ou sur des marchés de détail, si vous êtes producteurs, on sait que vous avez tel endroit, telle parcelle", justifie Michel Santinelli, le président de la fédération française des trufficulteurs en PACA.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.