Noël et fêtes de fin d’année : la boule à neige, un gadget enchanteur devenu culte

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Noël et fêtes de fin d’année : la boule à neige, un gadget enchanteur devenu culte
Noël et fêtes de fin d’année : la boule à neige, un gadget enchanteur devenu culte Noël et fêtes de fin d’année : la boule à neige, un gadget enchanteur devenu culte (France 2)
Article rédigé par France 2 - A. Chopin, R. Duroselle, J.Sarfati, B. de Saint-Jore
France Télévisions
France 2
C'est l’un des gadgets les plus vendus de la planète : la boule à neige, un objet de rêve qui abrite quelques scènes miniatures d’une ville d’un site ou d’une fête. S'il est copié et produit à l’infini, certains artisans résistent.

Un monde miniature mis sous cloche, balayé par une tempête de neige lorsqu’on la secoue : “Pour moi, c’est traditionnel, ça rappelle Noël”, sourit une adolescente. La toute première boule à neige serait apparue à l’exposition universelle de Paris en 1878, elle renfermait la Tour Eiffel.

Jérôme Montchal, un passionné, possède plus de 3 000 boules à neige, dont une pièce maîtresse datant de la fin du XIXème : “C’est une boule de neige en verre soufflé, avec à l’intérieur une plaque de plomb peinte à la main, et un petit peu de neige”. Pour Jérôme Montchal, ces boules ont une portée philosophique. “Quand je raconte aux gens que je collectionne les boules à neige, leurs visages sont souriants. Et quand je leur dis que j’en possède plus de 3 000, ils ne sourient plus du tout”, s’amuse-t-il.

Entre 15 et 30 euros la boule à neige

Une poignée d’artisans fabrique encore des boules à neige à la main Parmi eux, Christophe Bruot, dans l’Ain, perpétue la tradition familiale depuis les années 60. L’usine travaille pour des boutiques, des entreprises, des offices du tourisme. “C’est dans le top trois des articles des plus vendus”, assure Christophe Bruot. Une boule à neige coûte entre 15 et 30 euros, le prix d'un voyage immobile au pays des neiges éternelles. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.