Vidéo Paul McCartney, Billie Eilish, les Stones, Angèle, Lizzo, Christine & The Queens : douze performances à revoir de One World Together at Home

Des dizaines d'artistes ont participé ce week-end au concert virtuel One World Together At Home en soutien aux soignants et à l'OMS. Voici douze prestations à voir ou à revoir. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Le ténor Andrea Bocelli, Céline Dion, Lady Gaga et le pianiste Lang Lang interprètent "The Prayer" le 19 avril 2020 pour le concert virtuel One World Together At Home pour Global Citizen et l'OMS. (SAISIE ECRAN YOUTUBE ONE WORLD TOGETHER AT HOME)

Il fallait veiller tard le week-end dernier pour espérer voir la prestation de ses artistes préférés au concert virtuel One World Together at Home diffusé dans la nuit de samedi 18 à dimanche 19 avril par de nombreuses chaînes de télévision dans le monde. Ce concert, organisé conjointement par Lady Gaga et Global Citizen pour rendre hommage au personnel médical en première ligne face à l'épidémie de coronavirus, était retransmis par france.tv, où il est visible jusqu'au mardi 22 avril.

Outre des témoignages de soutien de nombreuses personnalités, des dizaines de chanteuses, chanteurs, musiciennes et musiciens se sont filmés chez eux en confinement en train de jouer, des Rolling Stones à Billie Eilish, et de Paul McCartney à Christine & The Queens. Le concert, qui a rassemblé 1,3 millions de téléspectateurs en France et 15 millions outre-Atlantique, a permis de récolter 127 millions de dollars de dons pour le fonds de réponse solidaire pour le COVID-19 créé par l'OMS.

1Paul McCartney "Lady Madonna"

Dans sa cuisine, "Macca" a interprété cette chanson des Beatles parue en 1968 et composée principalement par lui-même. Une chanson qui parlait des difficultés quotidiennes des mères de la classe ouvrière pour joindre les deux bouts, dédiée aujourd'hui aux soignants, Paul McCartney rappellant que sa mère était infirmière, y compris durant la seconde guerre mondiale.


2The Rolling Stones "You Can't Always Get What You Want"

Une chanson de circonstance (Tu ne peux pas toujours avoir ce que tu veux) extraite de l'album Let it bleed (1969), interprétée par les quatre Stones chacun chez eux. Avec un Charlie Watts qui ne semble jouer le jeu qu'à moitié puisqu'on entend une batterie dont il ne joue pas. Un clin d'oeil ironique pour dévoiler le pot aux roses (le playback) ? A moins qu'il ne souffre trop d'un bras.


3Billie Eilish et son frère Finneas "Sunny"

La chanteuse californienne, accompagnée de son frère, le compositeur et musicien Finneas, interprète Sunny, le tube de Bobby Hebbs sorti en 1966 et composé après l'assassinat du président Kennedy afin de sortir de temps difficiles.


4Stevie Wonder "Lean On Me"

Stevie Wonder interprète le hit de 1972 de son ami Bill Withers récemment disparu, qui parle de se soutenir les uns les autres. 

5Christine & The Queens "People I've Been Sad Lately"

Depuis son appartement parisien, Héloïse Letissier alias Christine & The Queens a interprété l'un de ses tout derniers titres paru en début d'année et dont les paroles sont particulièrement appropriées à la situation. Elle en a profité pour reconnaître que le confinement est difficile mais 'n'hésitez pas à aller vers les autres si vous vous sentez déprimés, virtuellement. Essayons de rester à l'intérieur maintenant, intensément, pour que ce soit fini plus vite."

6Lizzo "A Change is Gonna Come"

La chanteuse américaine, révélation de 2019, a interprété avec émotion ce tube politique de Sam Cooke sorti en 1963 et emblématique de la lutte pour les droits civiques des Noirs américains, prouvant s'il en était encore besoin que Lizzo a une voix et un coffre magnifiques.

7Taylor Swift "Soon You'll Get Better"

La petite fiancée de l'Amérique a choisi elle aussi une chanson de circonstance, extraite de son album Lover sorti l'été dernier. Seule au piano, Taylor Swift se révèle bien plus sensible qu'à l'ordinaire avec cette version dépouillée, loin des orchestrations pop tapageuses qui l'accompagnent d'habitude.

8Annie Lennox et sa fille Lola "They're Must Be An Angel"

Annie Lennox, la moitié d'Eurythmics avec Dave Stewart, en a profité pour nous présenter sa fille Lola Lennox, chanteuse et modèle âgée de 30 ans (dont le père est le producteur et réalisateur israélien Uri Fruchtmann). Elles ont interprété ensemble ce tube mondial impérissable d'Eurythmics paru en 1985.

9Lady Gaga "Smile"

La chanteuse américaine, à l'initiative de ce concert virtuel inédit, était bien entendu la star de la soirée. Elle a interprété Smile, une chanson dont la mélodie a été composée par Charlie Chaplin pour son film Les Temps Modernes avant d'être popularisée par Nat King Cole dans les années 50.


10John Legend et Sam Smith "Stand by Me"

L'Américain John Legend et le Britannique Sam Smith ont interprété cette chanson venue du gospel et popularisée par Ben E.King puis Sam Cooke. Un beau duo à distance de part et d'autre de l'Atlantique.


11Angèle "Balance ton quoi"

La jeune belge (notée par erreur France durant le concert virtuel), est apparue telle qu'en elle-même depuis son confinement parisien, entourée de ses claviers, pour son tube féministe paru en 2019 avec le succès que l'on sait.


12Lady Gaga, Céline Dion, John Legend, Andrea Bocelli et Lang Lang "The Prayer"

Accompagnée par le pianiste Lang Lang, l'hôte de la soirée Lady Gaga était entourée de trois voix exceptionnelles : celles de Céline Dion, de John Legend et du ténor italien Andrea Bocelli qui avait chanté pour Pâques dans un Duomo de Milan désert la semaine passée. Ensemble, ils ont interprété cette prière enregistrée il y a 21 ans par Céline Dion et Andrea Bocelli. La version 2020 est vibrante d'espoir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.