Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Envoyé spécial. L'engagement de Mika avec l'UNHCR auprès des réfugiés syriens au Liban

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
L'engagement de Mika avec l'UNHCR auprès des réfugiés syriens au Liban
Envoyé spécial/France Télévisions

Le chanteur Mika a rencontré au Liban des réfugiés syriens appartenant à la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans). L'un d'entre eux témoigne. Extrait d'"Envoyé spécial".

Lors d'un voyage au Liban en décembre 2015, le chanteur Mika, engagé auprès de l'UNHCR, a tenu à rencontrer les réfugiés syriens les plus exclus, appartenant à la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans). Ils sont rejetés par leurs familles et la société, et menacés de mort. "Certains d'entre nous ont été harcelés, d'autres ont été jetés du haut des immeubles parce qu'on avait découvert leur homosexualité", témoigne l'un de ces réfugiés.

"Fuir avant d'être le prochain sur la liste"

"Quand tu entends parler de ce genre de choses, il faut fuir, avant d'être le prochain sur la liste. Dans mon pays, en Syrie, la plupart des gens sont devenus des monstres. C'est pour cela que j'ai fui. Si tout le monde devient un monstre, moi aussi j'aurais pu en devenir un. J'aurais perdu mon humanité", affirme ce réfugié syrien au chanteur Mika.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.