Rwanda : Stromae rend hommage à son père sur scène

Le chanteur était à Kigali au Rwanda pour un concert exceptionnel sur les terres de son père. Une équipe de France 3 était sur place.

FRANCE 3

La célèbre chanson "Papaoutai" de Stromae a eu écho particulier hier soir, samedi 17 octobre. Le chanteur belge s'est produit en concert à Kigali au Rwanda, la terre de son père, assassiné lors du génocide en 1994.
Sur scène, Stromae lui a dédicacé son célèbre tube : "Je crois que c'est l'heure et l'endroit. Pour la première fois, je vais faire une grosse dédicace à mon papa. Merci papa", a-t-il lancé depuis la scène.

De l'émotion

Ce père dont il chante l'absence a été assassiné à quelques kilomètres de là. C'était en 1994 pendant le massacre des Tutsis. Ce concert, c'était forcement pour l'artiste à demi Rwandais une émotion particulière. C'est la première fois depuis l'âge de cinq ans qu'il revient sur la terre de ses ancêtres. "Si je verse une petite larme à un moment, ce sera le coeur qui aura parlé", a déclaré Stromae juste avant le concert.
Le génocide rwandais a fait 800 000 morts et a marqué le pays d'une empreinte indélébile. Hier soir, celui-ci s'est trouvé une voix pour chanter la vie, un ambassadeur 'formidable'.

Le JT
Les autres sujets du JT
Stromae lors de son concert à Kigali (Rwanda), le 17 octobre 2015.
Stromae lors de son concert à Kigali (Rwanda), le 17 octobre 2015. (TONY KARUMBA / AFP)