Mort de Charlie Watts : "Le cœur des Rolling Stones s'est éteint, leur son sera différent", estime le batteur Manu Katché

"Si on avait enlevé Charlie Watts aux Stones, cela n'aurait plus été les Stones", affirme l'artiste qui dit perdre "une icône".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Charlie Watts, le 12 janvier 2010, lors d'un concert des Rolling Stones à Munich (Allemagne). (URSULA DUREN / DPA / MAXPPP)

"C'est le cœur du groupe et là le cœur s'est éteint, donc c'est vraiment triste", a réagi mercredi 25 août sur franceinfo Manu Katché, artiste, musicien, batteur, après la mort à 80 ans du batteur des Rolling Stones, Charlie Watts.

franceinfo : Comment vivez-vous cette disparition ?

Manu Katché : C'est super triste parce que depuis tout petit j'ai toujours écouté Charlie Watts et les Stones. Pour moi, le batteur c'est le cœur du groupe et là le cœur s'est éteint, donc c'est vraiment triste. C'était une icône. Je l'ai vu deux fois dans des lieux comme des restaurants. C'était un monsieur extrêmement élégant, réservé. Perdre une icône, ça casse le rêve. Quand on fait de la musique, on a toujours 14 ans et on a l'impression qu'on ne s'éteindra jamais.

Comment était-il ?

Il avait une manière de jouer particulière, un son particulier, c'était un fan de jazz, principalement de Charlie Parker. Je pense qu'il avait adapté ses envies et son plaisir au centre même du groupe qui est principalement un groupe de blues.

Il n'existe pas de solo de Charlie Watts. Était-ce plus un métronome qu'un homme enflammé ?

C'était le monsieur qui gardait la "pulse", c'était le cœur du groupe. Il maintenait tout le monde, il faisait un lien entre l'ensemble, tout le monde pouvait aller à droite à gauche, lui était présent au centre et gardait le cap. C'était un rockeur qui swinguait. Si on avait enlevé Charlie Watts aux Stones cela n'aurait plus été les Stones.

Les Stones sont-ils finis ?

Non, mais le son sera différent. Il y avait depuis une soixantaine d'années une qualité sonore liée à tous les musiciens dont Charlie Watts. Vous le retirez, donc le son sera différent, le swing sera différent, la démarche sera différente. C'est une entité, vous enlevez un élément, donc ça ne sonnera pas de la même manière.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rolling Stones

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.