Charlie Watts, le batteur des Rolling Stones, est mort à l'âge de 80 ans

Le batteur anglais est mort "paisiblement dans un hôpital de Londres" a précisé son agent dans un communiqué.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le batteur des Rolling Stones, Charlie Watts, le 23 juillet 2017. (SERGIONE INFUSO - CORBIS / CORBIS ENTERTAINMENT)

Un monument s'est éteint. Le batteur des Rolling Stones, Charlie Watts, est mort mardi 24 août à Londres à l'âge de 80 ans, a annoncé son agent Bernard Doherty, déplorant la disparition de "l'un des plus grands batteurs de sa génération" dans un communiqué. Le batteur anglais est "décédé paisiblement dans un hôpital de Londres plus tôt dans la journée, entouré de sa famille", a précisé son agent. Un porte-parole de l'artiste avait déjà annoncé début août qu'il ne participerait pas à la tournée américaine du groupe, prévue pour l'automne, pour des raisons médicales.

Musique : Charlie Watts, pilier des Rolling Stones, est décédé
franceinfo

Le batteur, qui avait fêté ses 80 ans en juin, était membre des Rolling Stones depuis 1963. Avec le leader Mick Jagger et le guitariste Keith Richards, il faisait partie des plus anciens membres du célèbre groupe de rock, qui a vu défiler Mick Taylor, Ronnie Wood ou encore Bill Wyman. En 2004, Charlie Watts avait été soigné pour un cancer de la gorge à l'hôpital Royal Marsden de Londres, dont il s'était remis après quatre mois de lutte, dont six semaines de radiothérapie intensive.

"Charlie était un mari, un père et un grand-père très apprécié", a salué son agent. "Nous demandons que l'intimité de sa famille, des membres du groupe et de ses amis proches soit respectée en ces moments difficiles", a-t-il ajouté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rolling Stones

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.