Vidéo "Notre but était de ne pas avoir à travailler, et ça a plutôt bien marché !" : rencontre exclusive avec Metallica pour la sortie du nouvel album "72 seasons"

Publié
Article rédigé par Yann Bertrand
Radio France
C'est l'un des plus grands groupes de rock de tous les temps, et le voici qui caracole en tête des ventes avec son nouvel album. Deux des membres de Metallica ont accordé à franceinfo un entretien exclusif.

Metallica, c'est plus de 40 ans d'une carrière menée tambour battant, sans concessions, plaçant le metal dans la sphère médiatique populaire, jusqu'à devenir une énorme machine qui réunit des centaines de milliers de spectateurs en concert chaque année. James Hetfield, chanteur-guitariste, et Kirk Hammett, guitariste de Metallica, ont reçu franceinfo pour un entretien exclusif, à l'occasion de la sortie de leur nouvel album, 72 Seasons, commencé en pleine pandémie, "une période douce-amère"

>> Metallica : neuf questions autour de la sortie du nouvel album 72 Seasons

Les deux musiciens se souviennent encore avec émotion de leurs débuts : "Il y a 40 ans, quand nous avons vu pour la première fois notre disque Kill 'em all, c'était magique", assure James Hetfield. Et Kirk Hammett d'en sourire encore : "En regardant le disque, en retournant la pochette et en voyant nos têtes derrière, je l'ai montré à ma mère et je lui ai dit 'Regarde, je ne suis pas le débile que tu pensais que j'étais !"

"Les Français ont toujours été des supporters depuis le premier jour"

40 ans plus tard, pas de nostalgie : "Notre but était de ne pas avoir de job, de ne pas avoir à travailler. Et ça a plutôt bien marché !". Avant de préciser : "Cela n'a jamais été notre objectif d'être 'établis' dans la pop culture. On n'a jamais flanché, alors que le grunge, le new metal, l'alternatif sont arrivés et repartis, et nous sommes toujours là." 

Le rendez-vous avec le public est d'ailleurs pris depuis longtemps : Metallica a annoncé une tournée mondiale titanesque : avec M72, le groupe jouer deux soirs dans chaque ville designée. Les 17 et 19 mai, près de 160.000 chanceux ont obtenu leur billet pour un show dantesque au Stade de France. "Les Français ont toujours été de grands fans, des supporters de Metallica depuis le premier jour. C'est toujours aussi bon de revenir et de voir qu'ils sont toujours bien vivants !", assure le groupe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.