Cet article date de plus de sept ans.

Tony Joe White fête ses 70 ans sur scène

Le chanteur-guitariste-harmoniciste Tony Joe White, figure du Rythm 'n'blues et plus précisément du swamp rock, chaudron où se mêlent blues, country boogie, rock et rythm'n blues, fête ses 70 ans avec l'album "Hoodoo" qu'il défend en tournée européenne. Il sera notamment à Paris le 25 septembre.
Article rédigé par
franceinfo Culture (avec AFP) - franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Tony Joe White 2013.
 (DR)
Né en Louisiane en 1943, Tony Joe White a découvert le blues à l'adolescence en écoutant Lightnin' Hopkins. Il se fait connaître en 1968 avec son premier hit "Soul Francisco", qui lui vaut d'être à l'affiche du fameux festival de l'île de Wight en 1970.

Cette année là, sa chanson "Polk Salad Annie" devient célèbre grâce au "King", Elvis Presley, qui l'inscrit à son répertoire. D'autres célébrités, notamment Tina Turner, ont ensuite fait appel à ses services.
Depuis,  Tony Joe White est toujours resté fidèle au "swamp blues", sa marque de fabrique, un boogie blues lancinant, sombre et lumineux à la fois, avec ici ou là des accents country-rock.
 
Enregistré dans sa maison de campagne près de Nashville, "Hoodoo" (Yep Records) en est un parfait exemple. A l'image du second single "Hole Up" (ci-dessous), qui lui a été inspiré en partie par JJ Cale, disparu cet été, et sur lequel il utilise une Fender Stratocaster de 1965 et pour le fuzz un vieux Tonebender acheté en Angleterre à la même époque.

Sur scène, ce musicien au physique de bûcheron et à la voix d'outre-tombe, le visage enfoui sous un Stetson et d'épaisses lunettes noires, s'accompagne uniquement d'un batteur, à la manière de certains vieux bluesmen.


Tony Joe White est en concert à Paris le 25 septembre, le 27 à Ris Orangis et le 29 à Lomme (Nord).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rock

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.