Cet article date de plus d'un an.

Nouvel album et grande tournée : les Anglais de Shame de retour en grand

Le groupe anglais Shame sort ce vendredi son troisième album, "Food For Worms", marqué par des compositions plus soignées, plus apaisées, sans abandonner le sentiment d'urgence qui se dégage de leur style et leur attitude, ayant signifié il y a cinq ans le retour d'un certain esprit punk en Grande-Bretagne.

Article rédigé par Yann Bertrand
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Les cing membres de Shame, toujours ensemble pour leur troisième album tout juste sorti. (Pooneh Ghana)

Il y a cinq ans, c'était une résurgence, un vent de fraîcheur sur le rock, cinq garçons venus de Londres dévastant toutes les scènes qui se présentaient à eux. Aujourd'hui, Shame, c'est toujours ça, mais avec une infinie variété de genres et d'émotions à leur disposition. Food For Worms, leur troisième album, explore les sentiments humains dans ce qu'ils ont de plus collectif et universel, filant la métaphore avec la profonde amitié qui unit ces pas encore trentenaires. Charlie Steen, le chanteur de Shame le dit clairement : "Le monde extérieur m’intéresse plus maintenant, c’est épuisant de toujours se regarder".

Et pour chanter ses textes, Charlie, aussi charmant en vrai qu'intenable sur scène, s'est assagi : "Je ne crie plus beaucoup, je l’ai tellement fait avant !". Le résultat notamment des premiers cours de chant de sa vie, audibles sur plusieurs titres. Malgré tout, la fureur de Shame ne demande toujours qu'à s'exprimer lors des moments qu'ils préfèrent : les concerts. Sean Coyle-Smith, guitariste : "En fait, on n’a pas vraiment fait la promotion d’un album depuis notre premier, en 2018… Donc on est tous prêts à plonger dans ce grand marathon de concerts qui nous attend cette année". Et dans la foulée, Charlie : "Il n’y a rien de mieux que de jouer en live un album fraîchement sorti, cela fait longtemps qu’on n’a pas pu le faire, c’est hyper excitant".

Il faut bien qu’on tire de la satisfaction de notre job, et pour nous, c’est en faisant des concerts

Sean Coyle-Smith, Shame

Et la conclusion est la même que sur leurs deux précédents excellents disques : le rock vit bien, merci pour lui.

Shame, un nouvel album pour repartir | La chronique de Yann Bertrand

Shame, Food For Worms (Dead Oceans). Album disponible. En concert le 15 mars à Paris, le 16 à Bordeaux, le 22 à Nîmes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.