Nick Cave diffuse jeudi en streaming payant un concert en piano solo filmé en juin à Londres dans un Alexander Palace vide

Faute de le voir en chair et en os, les admirateurs de Nick Cave peuvent assister jeudi 23 juillet à un concert payant en streaming : une expérience unique sans replay ultérieur ni possibilité de pause durant la diffusion.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Nick Cave seul au piano à l'Alexander Palace de Londres, en juin 2020 pour la session filmée "The Idiot Prayer". (NICK CAVE.COM)

Si la Covid-19 n’était pas venue bouleverser tous ses plans, Nick Cave serait en tournée mondiale cet été avec ses fidèles Bad Seeds. Faute de quoi le musicien australien a enregistré en juin un concert, seul au piano, dans le hall de la prestigieuse salle londonienne Alexandra Palace.

Un show baptisé Idiot Prayer (une chanson de son album de The Boatman’s Call paru en 1997), qu’il décrit lui-même comme "quelque chose d’étrange et quelque chose de beau qui parle dans ce moment incertain". Durant 90 minutes, Nick Cave, 62 ans, y revisite nombre de ses compositions, piochées dans ses plus anciens albums jusqu’au dernier en date, le fiévreux Ghosteen, sorti l’an dernier.

J’aime jouer des versions déconstruites de mes chansons (…), les distillant dans leurs formes essentielles – en mettant l’accent sur l’élocution

Nick Cave

Un extrait du show (ci-dessous) a été dévoilé mardi 21 juillet. Celui de Galleon Ship. Plongé dans la pénombre et baigné d’une lumière violette, Nick Cave chante avec ses tripes et le résultat est majestueux. 


Redécouvrir ses chansons

Avec ses concerts Conversations with Nick Cave l’an passé, durant lequel il jouait mais répondait aussi aux questions de son public, il dit avoir "eu l’impression de redécouvrir les chansons une nouvelle fois". Il réfléchissait à aller "en studio enregistrer ces versions réimaginées" lorsque "le monde s’est retrouvé confiné. La tournée 2020 a été reportée. Les studios ont fermé. Les salles de concerts ont fermé. Et le monde est tombé dans un étrange silence auto-réfléchissant", se souvient-il dans le communiqué de presse.

"C’est dans ce silence", ajoute-t-il, qu’il a eu l’idée de filmer cette session. Elle s’est déroulée dès que l’Alexandra Palace, une salle victorienne où Nick Cave apprécie de jouer, a pu réouvrir. Un show sans public durant lequel distanciation et gestes barrières ont été dûment contrôlés par des agents dédiés armés de thermomètres et de rubans de mesures tandis que l’équipe réduite (caméraman, preneur de son…) était munie de masques et de gel hydroalcoolique.

Le teaser du show Idiot Prayer

Une expérience à date unique sans pause ni replay

Ce concert intime en piano solo long de 90 minutes a été filmé par l’Irlandais Robbie Ryan, cinéaste et directeur de la photo sur de nombreux films (Ken Loach, Stephen Frears, Noah Baumbach). C’est ce film qui est proposé jeudi soir en livestreaming mondial payant.

Il est bien précisé que cette "expérience live" ne sera pas visible en replay ultérieurement et qu’il sera impossible de faire pause, d’avancer ou de reculer durant la diffusion.

Avec ce film, Nick Cave boucle une trilogie débutée en 2014 avec 20.000 Days on Earth et poursuivie avec One More Time With Feeling. Idiot Prayer en constitue selon lui "l’apogée lumineuse et sincère". "Idiot Prayer est une prière dans le vide – seul à l’Alexander Palace. J’espère que vous l’aimerez autant que j’ai aimé la faire", conclut-t-il.

Idiot Prayer : Nick Cave Alone At Alexander Palace : streaming mondial unique jeudi 23 juillet 2020 à 21h (heure de Paris). Les tickets sont en vente ici au prix de 18 euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.