Cet article date de plus de cinq ans.

Marianne Faithfull reporte tous ses concerts jusqu'à l'automne

Marianne Faithfull a annoncé vendredi le report de ses concerts prévus en février, mars et avril. La chanteuse londonienne, âgée de 68 ans, doit se faire opérer de la hanche. Elle pense être de retour en septembre.
Article rédigé par
franceinfo Culture (avec AFP) - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Marianne Faithfull sur scène à Roubaix le 21 décembre 2014
 (Ludovic Maillard / PhotoPQR / La Voix du Nord / MaxPPP)
L'icône britannique des années 60, qui a publié en septembre un nouvel album, "Give my love to London", salué par la critique, ne devrait retrouver la scène qu'à partir de septembre prochain, selon le message publié sur sa page Facebook.

La date parisienne repoussée à octobre
Les concerts prévus en février, mars et avril en France, au Japon, en Grèce et en Turquie sont donc annulés, et devraient être reportés pour la plupart à l'automne. La date parisienne prévue le 17 avril au Trianon a d'ores et déjà été reportée au 7 octobre. Une infection "ordinaire"
Marianne Faithfull explique s'être fait opérer en urgence en mai 2014 après s'être cassé une hanche à Rhodes, en Grèce. Mais "la hanche a continué à poser des problèmes pendant l'année et les examens ont montré que la prothèse est infectée, Marianne va maintenant subir une intervention chirurgicale à Paris", selon le site de la chanteuse, qui partage aujourd'hui sa vie entre l'Irlande et la capitale française.

"L'infection est tout-à-fait ordinaire et a, à l'évidence, été attrapée sur la table d'opération en Grèce (...), c'était un accident malchanceux. Je dois juste oublier ça et repartir de l'avant", souligne Marianne Faithfull, assurant : "tout va aller très bien, je le sais, je le sens."

Fêter 50 ans de carrière
La chanteuse a lancé en octobre cette nouvelle tournée pour marquer ses 50 ans de carrière. C'est en 1964 que la jeune Anglaise avait été repérée par le manager des Rolling Stones et propulsée à 17 ans icône du "Swinging London" grâce à une chanson signée de Mick Jagger et Keith Richards, "As Tears Go By".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.