Allier rock, théâtre et BD, le pari réussi du groupe Kortes à la Nef d'Angoulême

Des dessins en live sur des écrans géants pendant un concert de rock, le tout saupoudré de textes poétiques : le groupe Kortes et l'illustratrice Marie Deschamps l'ont fait. Le premier chapitre de leur conte graphique sera disponible à partir de cet hiver.

Raconter un conte grâce à une création graphique mêlant concert rock, théâtre et BD : tel est le pari (réussi) du groupe Kortes et de la dessinatrice Marie Deschamps. Ensemble, ils proposent un conte musical et esthétique intitulé Post Moderne Utopie (PMU), clin d’œil à un univers de banlieue périphérique ouvrière dans lequel évolue le personnage de leur histoire. Pendant que le groupe joue, Marie Deschamps dessine en direct des illustrations de BD projetées sur des écrans géants. Un véritable "travail de valorisation de l’image, de la lumière et du son", comme l’explique le guitariste Matthias Simonet. Le résultat est impressionnant.

Des textes aux inspirations littéraires

Côté texte, Kortes puise son inspiration dans la littérature avec des auteurs comme Zola ou Camus, mais aussi dans les grands noms du rock français. Le dessin, au service de la poésie, "amène des des décors, des ambiances, des regards", selon Quentin Antuna, le chanteur du groupe. Le spectacle, dont l’avant-première s’était déroulée à la Nef d’Angoulême en septembre, sera proposé au public à partir de cet hiver.

Spectacle \"Post Moderne utopie\" à la Nef d\'Angoulême, un concert BD du groupe Kortes en collaboration avec l\'illustratrice Marie Deschamps 
Spectacle "Post Moderne utopie" à la Nef d'Angoulême, un concert BD du groupe Kortes en collaboration avec l'illustratrice Marie Deschamps  (France 3 Poitou Charentes)