À Talence, Shaka Ponk et Skip the Use mettent le feu au festival ODP au profit des orphelins des sapeurs-pompiers

Les deux groupes de rock français ont ouvert le bal avec deux concerts de folie. Le festival l’Œuvre des Pupilles se poursuit près de Bordeaux jusqu'au dimanche 16 juin dans la ville de Gironde.
Article rédigé par Odile Morain
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min
Mat Bastard du groupe Skip The Use ouvre la 9ème édition du Festival ODP à Talence (Gironde) au profit des Orphelins des Sapeurs-Pompiers de France. (PHOTOPQR/SUD OUEST/MAXPPP)

Cela fait neuf ans que le festival de l'Oeuvre des Pupilles (ODP pour les connaisseurs) rend hommage aux pompiers qui ont péri dans les flammes.

Chaque année, des musiciens et des groupes participent à ce grand festival solidaire qui vise à récolter des fonds pour les orphelins. Shaka Ponk et Skip the Use ont donné le coup d'envoi de cette neuvième édition jeudi 14 juin devant des milliers de spectateurs enchantés. "Je viens chaque année parce que la cause est belle et les artistes sont merveilleux", raconte un fan en sortant du concert des Shaka Ponk.

de Talence
Skip the Use et Shaka Ponk ouvre le festival ODP de Talence (France 3 Nouvelle Aquitaine : A. Lopez / L. Bignalet / J. Curpen / F. Dumont)

Quelques heures avant, c'est le groupe lillois Skip the Use qui a mis le feu dans le public. Menés par le charismatique Mat Bastrard, les musiciens ont offert leur seule date en France au public de Talence. Un moment puissant, incandescent, complètement rock pour rendre hommage aux pompiers et venir en aide aux orphelins.

Les pompiers sauvent des gens sans se poser la question de savoir si c'est un homme, une femme, un musulman, un juif, un homosexuel, un hétérosexuel, ils foncent !

Mat Bastard

Skip the Use

Le festival propose aussi des rencontres avec les musiciens, ODP organise des moments privilégiés avec ces pupilles et les artistes y voient des valeurs à partager. "Voir une tribune de pupilles qui pendant tout un concert chantent, dansent et rient alors qu'ils ont perdu un parent qui est venu se jeter dans un feu sans réfléchir pour sauver des gens", raconte ému Mat Bastard.

Une bulle d'oxygène pour les orphelins

L’objectif principal de l’Œuvre des Pupilles est d’assurer un soutien moral et financier à tous les enfants dont le parent sapeur-pompier (professionnel, volontaire ou militaire) est décédé en ou hors service commandé. Parmi les spectateurs du festival ODP, on croise des fans des groupes mais aussi de nombreux orphelins. Une bulle d'oxygène pour Apolline qui a perdu son père dans un incendie. "En tant que pupille, on attend cet événement avec impatience, c'est un moment où on se retrouve tous et c'est génial", confie la jeune femme.

En neuf ans, le festival a conquis le cœur du public. De 7000 spectateurs au début, ils sont aujourd'hui 35 000 à venir participer à la fête. "C'est une belle programmation et il y a aussi une ambiance, une âme, des sapeurs-pompiers bénévoles qui ont à cœur d'accueillir ces festivaliers pour cette cause que l'on défend. Le public se sent bien ici", assure Sébastien Lussagnet, le fondateur d'ODP. Depuis la création de l'événement, 300 000€ ont été reversés à l'association.

Le festival ODP se poursuit jusqu'au 16 juin à Talence.

Au programme samedi 15 juin : Louise Attaque, Hervé et Nuit Incolore. Charlotte Cardin, Eddy de Pretto Joseph Kamel Pierre de Maere et la chanteuse Stéphane clôtureront la fête dimanche.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.