VIDEO. Les fans se pressent dans les boutiques éphémères des rappeurs

De PNL à NTM en passant par Bigflo et Oli, les plus grands noms du rap français ouvrent des magasins éphémères. Aussi appelés pop-up stores, ces magasins leur permettent de vendre leurs marques de vêtements et autres produits exclusifs. Le rappeur Booba en a ouvert un le 7 juin.

De plus en plus de têtes d'affiches du rap français ouvrent des boutiques éphémères. Aussi appelés pop-up stores, ces magasins leur permettent d'écouler les vêtements de leurs marques dans des collections souvent exclusives et limitées. Le rappeur Booba en ouvre un à Paris entre le 7 et le 9 juin. 

Quand on est un consommateur dans un pop-up store, on se dit que le lendemain il n'y en aura plus.

William Roden, directeur du média "Shoes Up" et du pop-up store L'Imprimerie

"Aujourd'hui, les artistes ont développé du merchandising, ce qu'ils ne faisaient pas du tout il y a quelques années. Et ce merchandising, ils ont besoin de le vendre", constate William Roden, directeur du magazine spécialisé Shoes Up et du pop-up store L'Imprimerie. Ces magasins particuliers, dont le modèle repose sur l'événement et l'exclusivité, cherchent à pousser les clients à l'achat compulsif. "Quand on est un consommateur dans un pop-up store, on se dit que le lendemain il n'y en aura plus, que le lendemain ce sera fermé, donc il faut vraiment être au bon moment au bon endroit, explique William Roden. Ce sont des choses qui déclenchent évidemment beaucoup plus l'acte d'achat."

Une scénographie très étudiée

Même si un pop-up store est moins engageant pour un artiste qu'une boutique permanente, en coulisses, de nombreuses personnes préparent l'événement. Tout est fait pour mettre les produits au centre de l'attention. "On fait appel à des archis d'intérieur, des scénographes, des gens qui vont imaginer des décors, qui vont servir d'un côté à mettre en valeur le produit qui est à vendre et d'un autre côté à raconter au mieux une histoire. Ensuite, on fait appel à des prestataires qui sont là pour faire en sorte que tout fonctionne, que les meubles tiennent debout, que la musique soit bien, etc."

Dans ce domaine de la mode, le rappeur Booba fait figure de précurseur. Il y a quinze ans, il lançait sa propre marque de vêtements, Ünkut. Le businessman est aussi à la tête de sa propre radio et de son propre label.

File d\'attente devant l\'ouverture de pop-up store QLF du duo de rappeurs PNL, le 25 mai 2019.
File d'attente devant l'ouverture de pop-up store QLF du duo de rappeurs PNL, le 25 mai 2019. (Capture d'écran chaîne YouTube de Flub)