Rencontre avec Kiddy Smile : "Mon but c'est de vous faire danser, après, si je peux vous faire réfléchir..."

Kiddy Smile était au programme du Printemps de Bourges 2019. Promoteur du Voguing, ce mouvement qui défend le fait d'assumer toutes ses tendances sexuelles, vestimentaires et gestuelles, il est producteur, disc jockey, chanteur et danseur. Une équipe de Franceinfo Culture l'a rencontré.

Kiddy Smile en 2018
Kiddy Smile en 2018 (TRISTAN REYNAUD/SIPA)

Kiddy Smile est né dans une cité de Rambouillet, dans les Yvelines. "Fils d'immigré, noir et pédé" : portant cette inscription bien en évidence sur son Tshirt, il a participé en 2018 à la fête de la musique à l'Elysée. Une présence qui n'a pas manqué de choquer, principalement à droite et à l'extrême-droite. Cette polémique lui a permis d'être connu du grand public. Aujourd'hui Kiddy Smile, alias Pierre-Edouard, passe dans toutes les émissions, est invité sur les plus grandes scènes. Il apparaît sur scène moulé dans des justaucorps soulignant une plastique davantage Nutella que tablette de chocolat, Kiddy Smile assume tout et bien davantage.

Moi, je ne suis pas politicien, je suis artiste et je fais de la musique. Oui, j'ai des opinions politiques que j'exprime quand on m'invite dans un bâtiment qui est politique. Moi mon but c'est vous faire danser, après, si je peux vous faire réfléchir... je vous fais réfléchir !Kiddy Smile

Militant de la cause LGBTQ, Kiddy Smile se défend de toute provocation. Il affirme que tous les courriers "gentils" qu'il reçoit le confortent dans sa sensation de ne pas être différent malgré son excentricité. "On est assez nombreux", affirme-t-il dans un grand sourire presque enfantin. Voguing, electro et house, Kiddy Smile influe sur l'air du temps, il surfe sur sa propre vague et c'est déjà beaucoup.