Kendrick Lamar publie le clip de "Not Like Us", la chanson qui s'attaque à Drake

La vidéo, très attendue par les fans, a été vue plus de 24 millions de fois en 24 heures. Elle marque une nouvelle étape dans la guerre que se livrent les deux stars de l'industrie du hip-hop.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Le rappeur américain Kendrick Lamar lors d'un concert à Los Angeles, aux Etats-Unis, le 30 juin 2024. (TIMOTHY NORRIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Kendrick Lamar enfonce le clou. Le rappeur a publié vendredi 5 juillet le clip de sa chanson Not Like Us dans laquelle il s'attaque à son rival, le Canadien Drake. Les deux stars du hip-hop ont déterré la hache de guerre s'envoyant des piques par chansons interposées au début du mois de mai.

Le Californien avait dégainé le dernier, avec le titre Not Like Us dans lequel il portait une lourde accusation contre Drake : "Amoureux certifié [en référence à un titre d'album de Drake]... Pédophile certifié." Il qualifiait également son rival de "colonisateur", jugeant que le Canadien se sert d'autres rappeurs (Future, Young Thug) pour asseoir sa crédibilité. Carton sur les plateformes de streaming, notamment sur Spotify où il comptabilise plus de 440 millions d'écoutes, le titre est désormais accompagné d'un clip, tourné en partie à Compton, son quartier d'origine.

Ce clip, réalisé par Kendrick Lamar et Dave Free, était très attendu et a été vu plus de 24 millions de fois en 24 heures. Il comporte évidemment des références au clash qui oppose les deux rivaux. On voit Kendrick Lamar donner des coups de bâton à une piñata en forme de hibou, symbole du label de Drake, OVO. Cette scène est accompagnée d'un message : "Aucun OVO n’a été blessé lors de la réalisation de cette vidéo." On voit à un autre moment un hibou enfermé dans une cage.

On voit Kendrick Lamar en famille avec sa compagne Whitney Alford, et leurs deux enfants. Une réponse aux accusations de Drake qui, dans sa chanson Family Matters, insinuait que le rappeur californien avait été violent envers sa femme et que Dave Free, le leader du label de Kendrick Lamar, était en réalité le père de l'un de ses enfants. 

Dans le clip, on voit aussi apparaître DeMar DeRozan, joueur NBA des Chicago Bulls, natif de Compton, au moment où Kendrick Lamar déclame "je suis content que DeRoz’ soit rentré à la maison, vous ne le méritiez pas". Une référence au parcours du joueur qui a évolué durant neuf saisons aux Toronto Raptors, l'équipe favorite de Drake, la star canadienne apparaissant régulièrement au premier rang lors des matchs à domicile.

La guerre n'est peut-être pas terminée : dans les premières secondes du clip, Kendrick Lamar donne un aperçu d'un nouveau titre. Drake, lui, pour le moment, n'a pas répondu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.