Avec "Charged up", le rappeur Drake répond aux accusations de Meek Mill

Le rappeur canadien Drake a répondu à son confrère Meek Mill, qui l'avait accusé de recourir à un nègre pour écrire les textes de ses chansons, dans le titre "Charged up", qui fait le buzz sur l'internet.

Le rappeur Drake, en juillet 2015
Le rappeur Drake, en juillet 2015 (CITIZENSIDE/RICHARD GOLDSCHMIDT / citizenside.com)
L'artiste Meek Mill a récemment accusé Drake de ne pas écrire lui-même les textes de ses chansons, sur le réseau social Twitter.

Drake, dont la dernière mixtape se classe en haut des charts américains, a répondu samedi dans sa chanson "Charged up", après quelques jours de silence. La chanson est devenue virale sur le net et occupait la première place dans le Billboard's Trending 140 Chart, qui s'intéresse à l'impact des charts sur les réseaux sociaux aux Etats-Unis. "Wow, je suis honoré que tu penses que c'est de la mise en scène", rappe Drake sur un rythme minimaliste. 
"J'ai vu tout ça venir... parce que ce n'est pas comme si j'avais besoin de l'argent" gagné avec les collaborations entre différents artistes, ajoute-t-il,  expliquant probablement pourquoi il n'a pas voulu faire la promotion de l'album de Meek Mill. 

"Je peux dire qu'il a écrit celle-là", a réagi Meek Mill sur Twitter.