À Saint-Etienne, le rappeur Méca appelle au boycott de la Coupe du monde dans son dernier single

Publié Mis à jour
A Saint-Etienne, le rappeur Méca appelle au boycott de la Coupe du monde dans son dernier single
FTR
Article rédigé par
Véronique Dalmaz-Nicolas - franceinfo
France Télévisions

Avec son titre "Boycott World Cup", l’artiste stéphanois Méca dénonce "une Coupe de la honte" et fustige le football business.

Alors que la Coupe du monde bat son plein au Qatar, une nouvelle voix s’élève contre ses excès. "On ferme les yeux, ce monde est cocu. La vérité mérite d'être connue", clame Méca dans sa chanson. Avec ses mots et sa musique, le rappeur critique les impacts environnementaux des stades climatisés, les droits de l’homme bafoués.   

Aucune valeur, on sait que le fric régit le foot.

Méca

Extrait de "Boycott World Cup"

      

Le foot business 

Dans son titre, Méca évoque bien sûr les soupçons de corruption. La Fifa, l'ancien président de l'UEFA Michel Platini et l'ex-président de la République Nicolas Sarkozy ne sont pas épargnés. "Ils mangent à table avec l’émirat, ils ont les contacts, ils signent les contrats", scande-t-il.  

En studio pour peaufiner les prochains clips de son nouvel album 12e homme, Méca ne décolère pas face à ce qu’il appelle le foot business. "Les politiques se sont accaparés de notre sport tout simplement. Ils jouent avec le peuple comme ils ont l’habitude de le faire sur d’autres thèmes sociétaux. Le football génère beaucoup d’argent donc beaucoup de corruptions", explique-t-il.

Le rappeur Méca, fervent défenseur des Verts, aime le foot mais il n’en est pas à son premier coup de gueule contre ceux qui régissent le ballon rond.

En 2011, dans son single Supporters pas criminels, Méca s’en prenait déjà à la Fifa et aux clubs qui mettent les Ultras sur le banc de touche.    

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.