Peu d’hommages prévus pour le 10e anniversaire de la mort de Michael Jackson après la diffusion de Leaving Neverland

Depuis la sortie en mars du documentaire "Leaving Neverland", dans lequel deux hommes accusent la star de les avoir violé, on ne se presse pas pour célébrer le dixième anniversaire de sa mort. 

Un autel installé devant le mémorial Michael Jackson dans les rues de Munich à l\'occasion du 10e anniversaire de sa mort.
Un autel installé devant le mémorial Michael Jackson dans les rues de Munich à l'occasion du 10e anniversaire de sa mort. (TOBIAS HASE / DPA)

Il y a dix ans jour pour jour, Michael Jackson mourait chez lui d’une overdose d'anesthésique, le propofol. Depuis, un véritable business s'est monté autour de la légende : après sa mort, Michael Jackson a rapporté plus de deux milliards de dollars, selon les calculs du magazine américain Forbes en 2018.

Un documentaire choc

La diffusion de Leaving Neverland en mars dernier, un documentaire dans lequel deux hommes détaillent les abus que leur a fait subir la star lorsqu’ils étaient enfants, a jeté une ombre sur les célébrations de ce dixième anniversaire.

L'an dernier, Sony a dépensé 250 millions de dollars pour acquérir les droits du "catalogue" Michael Jackson. Pourtant, la maison de disques n’a sorti aucun album à l’occasion de cet anniversaire. Les chaînes américaines NBC, ABC et CBS, jamais avares de rétrospectives, n’ont pourtant pas prévu d’émission spéciale. Difficile de ne pas y voir une conséquence du documentaire Leaving Neverland.

Des boycotts en cascade

Les Lakers, l’équipe de basket de Los Angeles, ont remplacé la chanson Beat It par des chansons du groupe Nirvana et de Chuck Berry, pendant leurs matches. Des radios ont cessé de diffuser les chansons de la superstar. Starbucks non plus ne les joue plus dans ses cafés. L’épisode des Simpsons dans lequel il faisait une apparition n’est plus disponible. Louis Vuitton a retiré de la vente les articles de sa collection automne-hiver, inspirés de Michael Jackson. Et le fameux ranch de Neverland mis en vente 100 millions de dollars en 2015 n’en coûte plus que 30 aujourd’hui.

Mais la marque Michael Jackson continue d'engranger des revenus. Chaque semaine, sa musique est toujours écoutée : de 16 à 17 millions de fois sur les sites de streaming, soit autant qu’avant la diffusion du documentaire.