Cet article date de plus de cinq ans.

Mariah Carey déçue par les couacs de son concert du Nouvel An à New York

La chanteuse américaine Mariah Carey s'est montrée déçue de sa performance à Times Square pour le Nouvel An, reconnaissant dans un tweet dimanche 1er janvier que "des fois, ça merde"... Mais si la prestation en demi-teinte en raison notamment des couacs techniques a créé un malaise, la diva, en professionnelle, est restée sur scène le sourire aux lèvres face à son public.
Article rédigé par
franceinfo Culture (avec AFP) - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Mariah Carey à Times Square à New York, lors de sa performance le 31 décembre 2016.
 (Eugene Gologursky / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)
Mariah Carey se produisait quelques minutes avant la traditionnelle "tombée de la boule" sur la plus célèbre place new-yorkaise, où près d'un million de personnes étaient venues célébrer l'entrée dans la nouvelle année.

Couacs techniques à répétition

"Des fois, ça merde", a-t-elle écrit sur Twitter, accompagné d'un émoticône déçu. "Bonne et saine nouvelle année tout le monde ! Voilà qui annonce plus de Unes en 2017"

La diva américaine a connu, pendant son passage sur scène, de nombreux problèmes techniques, notamment un décalage entre la bande son et sa voix. Au moment d'interpréter sa chanson "Emotions", elle a même semblé rendre les armes, s'arrêtant de chanter, main sur la hanche. Mais en professionnelle, Mariah Carey est restée sur scène entourée de ses danseurs, le sourire aux lèvres, tendant le micro au public ravi de l'accompagner et la soutenir dans ce tour de chant difficile. "That was... amazing" (c'était... incroyable), a-t-elle conclu. Mais la toile est sévère, on ne le découvre pas : la prestation de Mariah Carey a été largement raillée sur les réseaux sociaux, certains internautes estimant même que "2016 a fait sa dernière victime : la carrière de Mariah Carey".  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pop

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.