Julien Doré dédie son nouveau clip, un remix de "La Fièvre", "à toutes les femmes"

Son nouveau clip, Julien Doré le dédie "à mes grands-mères, à ma maman, à toutes les femmes". Les droits du clip et du remix de sa chanson seront reversés à la Fondation des femmes.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le personnage à tête de globe terrestre du clip "La Fever" (Uslef Remix) de Julien Doré. (GOLEDZINOWKSI)

La sortie de son nouvel album est annoncée pour le 4 septembre mais Julien Doré a visiblement prévu de maintenir notre attention tout l'été. Depuis son retour surprise le 25 juin avec sa nouvelle chanson La Fièvre, il distille habilement les informations et les nouveautés sur ce cinquième album studio.

Après nous avoir dévoilé le titre de ce nouvel opus, baptisé Aimée, et le nom des invités (voir ci-dessous), il revient avec un remix, La Fever (Uslef remix), et un tout nouveau clip dédié" à mes grands-mères, à ma maman, à toutes les femmes", dont les droits (clip et remix) seront reversés à la Fondation des Femmes.



Un message féministe sous des dehors machistes

Ce clip moqueur, réalisé par son fidèle complice Brice VDH, éclaire son propos. Personne ne viendra lui contester que "Le monde a changé", comme il le chante sur son premier single et sur ce remix. Sauf que cela ne s'applique pas qu'à la pandémie mais aussi au féminisme. #Metoo est passé par là en somme.

Dans la vidéo, le personnage principal est à nouveau affublé d'une mappemonde en guise de tête. Mais il est cette fois entouré de jeunes femmes en maillots autour d'une piscine, comme un millionnaire macho en son harem...qui terminera menotté par les gendarmes. 

Si les plans multiplient les clichés sexistes, des tas de petits signes les dénoncent (un procédé un brin faux-cul, mais passons) : ici c'est une des jeunes femmes lisant Sorcières de Mona Chollet, là une gourde dont le personnage s'asperge barrée du mot "virilité". Plus explicite encore : une séquence où l'on voit Simone Veil, ancienne ministre de la Santé, défendre âprement sa loi au droit à l'avortement devant les députés en 1974.

De nouveaux détails sur l'album

Dans une vidéo d'auto-promo second degré postée quelques jours plus tôt sur Instagram (ci-dessous), Julien Doré livrait quelques détails sur son nouvel album. On y apprenait que son titre, Aimée, est le prénom de sa grand-mère, "âgée de 99 ans". Sur ce onze titres, il promet un duo avec Clara Luciani (L'île au lendemain), un featuring avec les rappeurs belges Cabalero & JeanJass (Bla-Bla-Bla), et un autre (Waf) avec Simone et Jean-Marc, ses deux chiens blancs. 

Voir cette publication sur Instagram

Chers amis, personne n’ayant trouvé la liste exacte des chansons (même si l’un de vous sera tiré au sort) voici un petit descriptif rigolo de ce futur album disponible dès maintenant en précommande (lien en bio)

Une publication partagée par Julien Doré Øfficiel (@jdoreofficiel) le





Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.