Cet article date de plus d'un an.

Erykah Badu, FKA Twigs, Chris, Rosalia... les filles en force à We Love Green

R&B, rap, rock, calypso, électro : le programme de We Love Green est éclectique et très féminin cette année

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le public du festival We Love Green au Bois de Vincennes (Paris 12e), le 3 juin 2018 (EDMOND SADAKA/SIPA)

Erykah Badu, FKA Twigs, Chris, Courtney Barnett, Kali Uchis, Rosalia : les talents féminins seront en force pour la 8e édition de We Love Green, qui s'appuiera également, samedi 1er et dimanche 2 juin dans le bois de Vincennes (Paris 12e), sur des têtes d'affiche de poids comme Tame Impala, Booba et Future.

Toujours aussi pointu, le festival francilien soucieux des préoccupations écologiques est un des rares dans le paysage hexagonal à éviter le piège de l'uniformisation des plateaux. Il le doit à un effort placé dans sa recherche d'exclusivités. Cette année, elles sont en nombre et concernent en majorité des femmes.

C'est donc à WLG qu'il faudra être ce week-end pour voir la prêtresse néo-soul Erykah Badu, qui s'est faite rare ces dernières années, l'Anglo-Jamaïcaine FKA Twigs et son dubstep aux relents punk, la Colombiano-Américaine Kali Uchis et son R'N'B à la sauce pop-latino.

Rosalia, Tierra Whack, Chris, Aya Nakamura…

Elles ne sont pas les seules à briller par leur métissage musical, puisque l'Espagnole Rosalía viendra pour la toute première fois à Paris chanter son flamenco mâtiné d'électro-pop. Grands débuts en France également pour Tierra Whack, la figure montante du rap féminin américain.

Rayon habituées, il y en aura pour tous les goûts : pop, avec Chris, R&B avec Aya Nakamura, calypso avec Calypso Rose, ou encore rock, avec l'Australienne Courtney Barnett.
Cette dernière ne sera d'ailleurs pas la seule à débarquer du pays des kangourous, puisque Tame Impala, le gros poisson pêché par We Love Green, viendra y donner le premier de ses deux seuls concerts estivaux en France, avant la Route du rock à Saint-Malo.

Kevin Parker et sa bande, dont le Français Julien Barbagallo à la batterie, qui ont fait l'évènement cette année à Coachella avec un show électro-rock psychédélique et explosif, devraient présenter quelques nouveaux morceaux extrait d'un nouvel album à paraître.

Rap, électro, techno

Booba viendra, lui, montrer ses muscles. "Le Duc de Boulogne" a d'ailleurs promis d'inviter celle ou celui qui fera la meilleure reprise de son dernier morceau Arc en Ciel à venir chanter avec lui sur scène. Autre moment attendu, la venue du rappeur d'Atlanta Future.

Enfin, We Love Green c'est aussi une grande place offerte à l'électro et la techno, avec des grands noms comme Ricardo Villalobos, Laurent Garnier, Mr Oizo (alias le réalisateur Quentin Dupieux), SebastiAn. Mais aussi l'étonnant Yves Tumor ou la très house Dj sud-coréenne Peggy Gou que tout le monde s'arrache.

Des billets restent en vente sur le site du festival.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.