Une nouvelle jeunesse pour les Noëls bourguignons

Une nouvelle jeunesse pour les Noëls bourguignons
Une nouvelle jeunesse pour les Noëls bourguignons (Culturebox)

La musique du 18ème siècle recèle de trésors parfois tombés dans l'oubli. Les Noëls bourguignons, chantés en patois, furent en leur temps très prisés à la cour. L'ensemble "Les inventions" les a dépoussiérés.

 A peine composés (la première édition fut imprimée en 1701), les Noëls bourguignons connurent un réel succès. On les chantait à la cour où "ces malins cantiques composés pour égayer accompagnaient bien les vins du même cru" ... C'est à Bernard de la Monnoye, premier bourguignon admis à l'Académie Française que l'on doit ce recueil qui inspire aujourd'hui Patrick Ayrton.
Avec son ensemble "Les inventions" (créé en 2005), cet Anglais, Bourguignon d'adoption, a remis au goût du jour les spectacles des 17è et 18ème siècles, où se mêlaient poésie, littérature, danse et peinture.

->Voir aussi sur Culturebox :
L'actu culturelle dans votre région, en Bourgogne