Après la séparation du duo Daft Punk, Thomas Bangalter se lance dans un projet de ballet pour l'Opéra de Bordeaux

Relativement discret depuis la séparation du duo Daft Punk en février 2021, l'ancien membre du duo électro Thomas Bangalter prépare aujourd'hui un nouveau projet solo : la composition d'un ballet pour l'Opéra National de Bordeaux, en collaboration avec la compagnie Preljocaj.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Concert des Daft Punk au festival Coachella en Californie, le 29 avril 2006 (KARL WALTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Thomas Banglater, ancien membre du duo electro Daft Punk, écrira la musique d'un ballet pour l'Opéra National de Bordeaux. C'est l'établissement qui l'a annoncé ce mardi 3 août sur son site. Il devra mettre au point l'intégralité des partitions d'un nouveau spectacle intitulé Mythologies dirigé par le chef d'orchestre Romain Dumas et chorégraphié par le célèbre Angelin PreljocajLes représentations auront lieu du 1er au 10 juillet 2022.

Une première pour l'artiste

Selon le site, cette œuvre "explore les rituels contemporains et les mythes fondateurs qui façonnent l’imaginaire collectif", suivant la proposition du chorégraphe : "La danse, art de l'indicible par excellence, nʼest-elle pas la plus à même de mettre à nu nos peurs, nos angoisses, et nos espoirs ? Elle stigmatise nos rituels, révèle l'incongruité de nos postures qu'elles soient d'ordre social, religieuses ou païennes".

Vaste défi pour Thomas Bangalter qui n'a jamais écrit pour la danse. Il ne s'agit pourtant pas de son premier projet en dehors de Daft Punk : il avait déjà signé des morceaux de la bande originale du film Climax de Gaspard Noé en 2018. 

Pas de nouvelles du côté de Guy-Man, son ancien compagnon casqué avec qui Banglater avait partagé le succès planétaire des Daft Punk pendant 28 ans. Les deux ex-membres du groupe sont très peu apparus dans les médias depuis l'annonce de leur séparation en février dernier, qui avait ébranlé le monde de l'electro.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Opéra

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.