"On voudrait rouvrir nos salles de concerts en septembre", indique le Syndicat des musiques actuelles

Le syndicat espère des réponses du gouvernement "au maximum dans une dizaine de jours". 

Un concert de rock (photo d\'illustration).
Un concert de rock (photo d'illustration). (LIONEL VADAM / MAXPPP)

"Ce dont on a besoin, c'est d'avoir de la visibilité, ce qu'on voudrait, c'est pouvoir rouvrir nos salles de concerts en septembre", réclame sur franceinfo lundi 22 juin Aurélie Hannedouche, déléguée générale du Syndicat des musiques actuelles, au lendemain de la Fête de la Musique. Elle indique que les professionnels des concerts espèrent des réponses au "maximum dans une dizaine de jours pour que les équipes puissent travailler d'arrache-pied tout l'été pour une réouverture au mois de septembre".

"Pour organiser un concert en septembre, il faut qu'on s'y prenne un minimum en avance et là ça commence à devenir très tendu au niveau du timing, si on a des réponses au mois d'août, ce sera beaucoup trop tard", explique Aurélie Hannedouche. Elle précise que pour permettre la réouverture, "il faut qu'on rouvre notre billetterie, il faut qu'on communique, il faut qu'on finalise nos programmations et il faut que les artistes soient prêts parce que comme nous, ils ont été confinés pendant plusieurs semaines et doivent travailler leurs sets et leurs prestations scéniques".

Quand les aides vont se tarir, "ça risque d'être beaucoup plus difficile"

Depuis le début du confinement, les salles de concerts sont restées fermées, ce qui engendre d'importantes difficultés financières, selon Aurélie Hannedouche : "Les salles de concerts qui sont les plus indépendantes, les moins subventionnées risquent d'avoir de grosses difficultés dans les prochains mois", regrette-t-elle. "Là, elles vivent encore sur leur trésorerie et bénéficient encore des aides de droit commun du gouvernement, mais quand tout ça va se tarir, ça risque d'être beaucoup plus difficile", ajoute-t-elle.