No Logo, le festival de reggae qui monte !

Du soleil dans les oreilles, de la fête pour les gambettes. Le festival No Logo se déroule en ce moment près de Besançon, avec une programmation 100% reggae.

(GUILLAUME SOUVANT / AFP)
C'est la troisième édition de ce festival qui a réussi à trouver sa place dans un contexte de crise pour les événements culturels. Pas si facile quand on sait que l'un des plus gros rendez-vous reggae de l'année, le Garance Festival à Bagnol-sur-Cèze, en a fait les frais et a été annulé. Ici pas de financements institutionnels ou de sponsors, ce sont les entrées qui nourrissent l'événement. 10 000 personnes environ sont attendues chaque soir.

La pluie a joué les dissuasives, en vain. La programmation a eu le dernier mot. Les festivaliers ont été très motivés pour aller à la rencontre de Tiken Jah Fakoly, Clinton Fearon ou Sinsemilia.

Le reportage de Laurent Ducrozet, Denis Colle, Pierre Mayayo, Eric Debief :

Le festival No Logo se poursuit ce samedi soir à Fraisans, avec, entre autres, les concerts de Tiken Jah Fakoly et d'Alpha Blondy.