Musique : une nouvelle salle à Berlin pour "être assis comme à l'intérieur d’un instrument"

Berlin se dote d’un nouvel écrin pour la musique classique. La salle Pierre Boulez, entièrement modulable et voulue par le chef d’orchestre Daniel Barenboïm, a été inaugurée samedi.

La salle Pierre Boulez à Berlin, inaugurée le samedi 4 mars, permet une écoute intime de la musique tout en pouvant accueillir jusqu’à 700 spectateurs
La salle Pierre Boulez à Berlin, inaugurée le samedi 4 mars, permet une écoute intime de la musique tout en pouvant accueillir jusqu’à 700 spectateurs (MAXPPP)

Berlin dispose d'une nouvelle adresse pour la musique classique. La salle Pierre Boulez, voulue par le chef d’orchestre Daniel Barenboïm, et dessinée par l’architecte Frank Gehry, a été inaugurée samedi 4 mars. Le lieu, à la fois de concert et de travail, est entièrement modulable. 

Une programmation éclectique

Pierre Boulez n’aura pas vu de son vivant la salle qui porte son nom. Disparu en janvier 2016, le chef d’orchestre et compositeur français était parait-il honoré qu’on lui rende ainsi hommage à Berlin. En souvenir de celui qu’il qualifie de "géant du XXe siècle", Daniel Barenboïm a voulu, pour cette salle, une programmation qui reflète l’esprit curieux et éclectique de Pierre Boulez. Le maestro israélo-argentin prévoit, dans la plupart des concerts, "une œuvre classique, une œuvre contemporaine et un classique du XXe siècle, Schönberg, Bartok, Stravinsky, ou Ravel".

La promesse d'une écoute intime

Pour permettre toutes les configurations, piano solo, quatuor à cordes ou ensemble plus conséquent, la salle en forme d’ellipse, imaginée par l’américain Frank Gehry, est modulable à 360°, avec des spectateurs disposés parfois tout autour des musiciens. Mena Mark Hannah, membre de l'équipe d’intendance, estime le lieu "idéal". "On a l’impression d’être assis à l’intérieur d’un instrument. Il s’agit de la première vraie salle de musique de chambre à Berlin et c'est la configuration idéale." 

Dans une ville déjà bien fournie en lieux prestigieux pour la musique classique, la salle Pierre Boulez entend marquer sa différence, grâce à son architecture et aux choix artistiques de son fondateur. Daniel Barenboïm s’en servira comme vitrine pour son académie de musique, récemment inaugurée, et où sont formés de jeunes instrumentistes du Proche-Orient. 

Musique : inauguration de la salle Pierre Boulez à Berlin pour "être assis comme à l'intérieur d’un instrument" - un reportage de Cyril Sauvageot
--'--
--'--