Cet article date de plus de quatre ans.

Musique : Sandra Nkaké, un nouvel album de vocalises poétiques et oniriques

Voix extraordinaire, expérimentations en tous genres, Sandra Nkaké arrive toujours à surprendre. Sur "Tangerine Moon Wishes", son nouvel album, elle propose un voyage physique et mental dans lequel la réflexion, les interrogations et les émotions sont toutes incarnées par une lune rousse.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La chanteuse Sandra Nkaké vient de sortir son nouvel album, "Tangerine Moon Wishes". (Benjamin Colombel)

Il serait facile d'être déstabilisé par ce nouvel univers créé par Sandra Nkaké, dans son dernier album, Tangerine Moon Wishes. En lisière de forêt, à la tombée de la nuit, elle chante le paysage et ses interrogations passées ou présentes. Son compère Ji Drû, alias Jérôme Drû, dialogue avec elle grâce à une flûte traversière, véritable fil quasiment narratif de l'album.

Tangerine Moon Wishes est donc bel et bien un voyage, au sens propre, un album enregistré en prise directe, en une seule fois en studio. Ce voyage physique et sonore emprunte à plusieurs univers musicaux, Sandra Nkaké étant coutumière des grands écarts, du jazz à la pop.

Sortir de ma zone de confort, c'était aussi accepter les imperfections [...] Les cicatrices, c'est joli aussi

Sandra Nkaké

Avec sa voix modulable à souhait, la chanteuse ne s'interdit rien, assumant sur ce disque sa part onirique sans que rien ne paraisse calculé. C'est ainsi, de toute façon, qu'elle a toujours envisagé sa carrière : "Je voulais faire un métier dans lequel je me sentirais utile, je voulais faire du bien aux autres." Tangerine Moon Wishes est le genre d'album qui ne demande qu'une seule chose : se laisser emporter.

"Tangerine Moon Wishes", le voyage onirique et sauvage de Sandra Nkaké
écouter

Sandra Nkaké, Tangerine Moon Wishes (Jazz Village/Pias). Album disponible. En tournée en France, le 14 novembre à Paris (Café de la Danse).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.