Cet article date de plus de six ans.

Musique : repéré dans le métro, terminus le succès

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Musique : repéré dans le métro, terminus le succès -
Musique : repéré dans le métro, terminus le succès Musique : repéré dans le métro, terminus le succès - (France 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

Hugo Barriol, chanteur folk, est sorti de l'anonymat grâce à ses concerts dans le métro. Un rêve éveillé pour lui.

Dans l'anonymat d'un couloir de métro, un musicien à qui tout sourit depuis deux ans. Un premier contrat avec une maison de disques, les premières parties d'Alain Chamfort alors, pourquoi le métro ? Pour comprendre, un flash-back s'impose. Début 2014, Hugo Barriol s'envole pour l'Australie. Envie de voyage, besoin de perfectionner son anglais, pour écrire ses propres chansons. Il cherche encore sa voix, et décide de tester sa musique dans le métro de Sydney.

Casting de la RATP

"J'ai trouvé que l'expérience s'était très bien passée en Australie. Et je me suis dit que c'était le meilleur moyen pour me faire des contacts et enregistrer dans des studios", confie le chanteur. Il plaque son boulot dans la restauration et passe le casting de la RATP, qui chaque année délivre 300 badges indispensables pour jouer dans le métro. Repéré, c'est le début d'un conte de fée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.