Six choses à savoir sur Rema, l'un des phénomènes de l'afrobeats, attendu sur la scène de Solidays

Son afrorave, sa "perception" de l'afrobeats, a conquis la planète. Rema, qui a entamé une tournée internationale, est attendu sur la scène de Solidays le 25 juin.
Article rédigé par Falila Gbadamassi
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min
Rema se produisant le 28 mai 2023 sur la scène du festival Afro Nation Miami, à Miami, en Floride (Etats-Unis). (MICHELE EVE SANDBERG/SHUTTERSTOC / SIPA)

"Another Banger", le cri de ralliement de l'artiste nigérian Rema se fera entendre sur la scène du festival Solidays le 25 juin. Le "prince de l'afrobeats", comme on le surnomme, est devenu une sensation mondiale. Des Pays-Bas à l'Inde en passant par sa terre natale et les Etats-Unis, le chanteur enflamme les salles de concerts et autres arènes musicales. Son étape parisienne est l'une des nombreuses dates de la tournée internationale autour de son premier album, Rave & Roses. "Je veux faire passer l'afrobeats au niveau supérieur", affirme souvent le jeune artiste. Le pari est déjà réussi.

1 L'église, sa première scène

Divine Ikubor, alias Rema, est avant tout un rappeur qui a fait ses classes... à l'église. Originaire de Benin City (ville du sud du Nigeria) où il est né en 2000, il a écrit sa première chanson à l'âge de 13 ans, a-t-il révélé au média afro-américain BET*. Il adaptera ses textes au contexte religieux en s'inspirant du gospel. L'artiste, qui est croyant, a trouvé à l'église la scène parfaite pour développer son talent. C'est grâce à un autre musicien nigérian, D'Prince, patron du label Jonzing World (Mavin Records), que sa carrière est lancée. Il le découvre grâce à un freestyle. "Sans D'prince, il n'y aurait pas (Rema)", confiera-t-il sur les réseaux sociaux. C'est son mentor qui l'a convaincu de renoncer au rap pour faire de l'afrobeats (distinct de l'afrobeat inventé par le Nigérian Fela Kuti) . Un genre musical dans lequel il se lance avec Dumebi, son premier succès enregistré en 2018

2Créateur de l'afrorave

Au sein de la grande famille de l'afrobeats, Rema a trouvé sa voie et l'a baptisée "afrorave", une déclinaison de l'afrobeats qu'il définit comme sa "perception" du courant musical. "C'est la façon dont je digère l'afrobeats", a-t-il indiqué dans un entretien accordé à la télévision publique belge en 2022. Un an plus tôt, il officialisait son style musical qu'il déroule dans Rave & Roses, son premier album sorti en mars 2022.

3 Sur la playlist de Barack Obama

L'ancien couple présidentiel américain, les Obama, peut se targuer d'avoir repéré très tôt le talent de Rema. En 2019, son titre Iron Man figure sur leur playlist estivale. Le jeune homme s'est dit "surpris (et) excité", heureux que sa musique voyage autant dans le monde quand il a appris qu'il figurait dans cette liste. Trois ans plus tard, en 2022, c'est Calm Down qui se retrouve dans les titres préférés de Barack Obama pour l'année.

4 "Calm Down" : son tube planétaire

Calm Down raconte l'histoire d'un jeune homme ayant un coup de cœur pour une jeune fille en jaune. Ce qu'a réellement vécu Rema. La chanson est le deuxième extrait de l'album Rave & Roses. C'est désormais le titre de tous les superlatifs. La chanson a fait son entrée dans le Livre Guiness des records en devenant, fin 2022, le premier n°1 de l'Official Mena Chart fraîchement mis en place. Il est "le premier classement régional de musique en streaming au monde et le premier classement officiel au Moyen-Orient et en Afrique du Nord", explique-t-on sur le site de l'IFPI, la Fédération internationale de l'industrie phonographique. Le succès de Calm Down a été renforcé par sa version remixée, réalisée avec Selena Gomez, disponible depuis août 2022.

5 Un remix avec Selena Gomez

Rema estime que sa collaboration avec l'artiste américaine Selena Gomez est "une bénédiction". L'idée du remix lui est venue avec le succès du titre, a-t-il expliqué à Billboard Magazine. " Je voulais une voix féminine sur cette chanson (qui) était déjà très populaire, alors j'ai senti que nous avions besoin de quelqu'un qui pourrait (la pousser davantage). Après nos discussions, au vu de notre planning, de nos contacts et de notre amitié, Selena était la meilleure option." Elle répondra favorablement à la demande de collaboration de l'artiste nigérian.

La version remixée est un carton partout dans le monde, y compris en France où elle a reçu un disque de diamant. La chanson occupe actuellement la première place du Pop Airplay (classement des titres les plus écoutés à la radio réalisé par le magazine Billboard) et du Billboard U.S Afrobeats Songs. Par ailleurs, selon la revue américaine, le Calm Down de Rema et Selena Gomez "est devenu le tube le plus populaire de l'histoire du Billboard Hot 100 produit par un artiste de l'afrobeats".

6 Sa musique, le choix de jeunes Iraniennes pour revendiquer leur liberté

En Iran, où les femmes se révoltent depuis la mort de Mahsa Amini en septembre 2022 et où il leur est interdit de danser en public, cinq jeunes filles ont publié le 8 mars dernier une vidéo d'une chorégraphie réalisée sur la version de Calm Down chantée en duo avec Selena Gomez. La vidéo de ces femmes, cheveux au vent à Téhéran, est devenue virale. Elles seront arrêtées pour leur prestation. "À toutes les belles femmes qui se battent pour un monde meilleur, vous êtes une source d'inspiration, je chante pour vous et je rêve avec vous", a écrit Rema en partageant la vidéo sur son compte Twitter. 

*La plupart des liens de cet article sont en anglais

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.