Michel Legrand : mort d'un compositeur de génie

Du conservatoire à Hollywood, la carrière de Michel Legrand fut aussi longue qu'éclectique.

FRANCE 2

Né en 1932, Michel Legrand a appris à jouer tout seul. Son père musicien quitte le foyer très tôt et lui laisse son piano. De son propre aveu en 1979, il détestait l'école et ne voulait faire que de la musique. À 9 ans seulement il entre au conservatoire et obtient le premier prix de solfège en 1944. Pour le compositeur Vladimir Cosma, Michel Legrand a apporté "une noblesse" à la discipline.

Trois Oscars à Hollywood

Sa rencontre avec Jacques Demy est décisive puisqu'ensemble il remporte la Palme d'Or au Festival de Cannes pour Les Parapluies de Cherbourg. Au cours de sa carrière, Michel Legrand remportera trois Oscars, le premier en 1969 pour L'Affaire Thomas Crown. "C'est le premier musicien iconoclaste qui a décidé que le jazz, la musique instrumentale, la chanson populaire ou la musique classique ne pouvait pas s'inscrire dans une hiérarchie", estime le journaliste musical Didier Varrod.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jack Lang, alors ministre de la Culture, décorant Michel Legrand le 12 novembre 1984
Jack Lang, alors ministre de la Culture, décorant Michel Legrand le 12 novembre 1984 (PHILIPPE BOUCHON / AFP)