Cet article date de plus de neuf ans.

Méga-concert de Psy, à Séoul et sur internet, pour lancer son nouveau disque

Au mépris des tensions avec la Corée du Nord qui menace d'embraser la péninsule coréenne, le chanteur Psy a donné un concert géant devant 50.000 fans, et sans doute des millions d'autres sur Youtube, pour le lancement de son nouveau disque.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Sébastien Baer Radio France)

Son Gangnam Style dépasse 1,5
milliard de vues sur Youtube
. Malgré des paroles en sud-coréen, Psy est devenu
avec ce clip une star planétaire. C'est la vidéo la plus visionnée de
l'histoire sur le site de partage de Google
. Réitérer le succès sera sans doute
très difficile.

Avec Gentleman, Psy se lance
de nouveau à la conquête du monde. Le coup d'envoi a été donné samedi à Séoul,
dans le stade qui avait été construit pour la Coupe du monde de foot en 2002,
devant plus de 50.000 fans surchauffés. Et sur la toile, puisque le concert
était retransmis en direct par Youtube.

Menaces de guerre thermonucléaire

"Ce soir, nous allons chanter
fort
[...] pour qu'ils entendent", a lancé le trentenaire rondouillard lors
de la conférence de presse juste avant le concert. "Ils", ce sont les
Nord-Coréens, invités à partager "la joie" véhiculée par sa musique,
alors que le dictateur de Pyongyang, lui aussi trentenaire et rondouillard,
menace le monde d'une guerre thermonucléaire.

Psy a chanté une vingtaine de ses
titres et de reprises d'autres artistes. Gentleman est sorti
simultanément dans 119 pays. La recette est la même, mais le texte contient cette fois plus de paroles en
anglais que le Gangnam Style — dont l'essentiel était en sud-coréen,
signe que Psy ambitionne, cette fois consciemment, de conquérir le monde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.