Cet article date de plus de cinq ans.

Mariana Ramos, le Cap-Vert dans le sang

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
Mariana Ramos, le Cap-Vert dans le sang
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

La chanteuse, dont le coeur balance entre France, Sénégal et Cap-Vert, est l'invitée du Soir 3 pour nous présenter son dernier album, "Quinta".

Mariana Ramos mélange le jazz et les rythmes du Cap-Vert et a souhaité, avec ce cinquième album, propose une relecture moderne de la musique traditionnelle de ses îles d'origine, à la façon de ce que pouvait faire une autre Cap-verdienne célèbre, Cesaria Evora, disparue en 2011. "Faire quelque chose de nouveau avec de l'ancien" est son mot d'ordre, tout en gardant en permanence à l'esprit l'importance du côté festif de sa musique.

Le spectre de la grande Cesaria Evora

Elle a pour cet album travaillé avec certains des musiciens de Cesaria Evora, particulièrement populaire en France, pays d'adoption de Mariana Ramos. Il est important pour elle de faire le lien entre les communautés et de donner un sentiment de rassemblement à la diaspora cap-verdienne qui trouve dans cette musique le lien qui la rattache à cet archipel de l'Atlantique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.