Loisirs : les goguettes font leur grand retour et séduisent

Il y a deux siècles de cela, les goguettes étaient l'occasion de se réunir pour chanter et critiquer la société. Certaines chansons font même aujourd'hui partie de notre patrimoine. Elles avaient peu à peu disparu, mais reviennent aujourd'hui dans l'ère du temps.

Voir la vidéo
France 3

C'est un rituel, une fois par semaine, les habitués entonnent l'hymne pour ouvrir la goguette. Rien à voir avec un club privé, ici la scène est libre, ouverte à qui veut chanter. Pendant une soirée, des amateurs s'approprient le micro, pour dénoncer l'acutalité, décrire des tranches de vie, formuler des coups de gueule... des airs de musique connus sont revisités avec des paroles toutes personnelles. C'est ce qu'on appelle "faire une goguette". Impertinents, grinçants... tous les sujets sont bons, de la grève à la SNCF aux bus Macron. 

Une tradition du patrimoine

La tradition populaire de la goguette a explosé au XIXe siècle. Les Français se réunissent, boivent et chantent, surtout après le départ des troupes. C'est aux goguettes que l'on doit plusieurs créations qui font désormais partie du patrimoine français : Frères Jacques, Le temps des cerises. L'Internationale, l'hymne socialiste communiste, a même été sauvée de l'oubli par une goguette. Certains ont même décidé de faire de leur goguette un spectacle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Il y a deux siècles de cela, les goguettes étaient l\'occasion de se réunir pour chanter et critiquer la société. Certaines chansons font même aujourd\'hui partie de notre patrimoine. Elle avaient peu à peu disparu, mais reviennent aujourd\'hui dans l\'ère du temps. Reportage.19
Il y a deux siècles de cela, les goguettes étaient l'occasion de se réunir pour chanter et critiquer la société. Certaines chansons font même aujourd'hui partie de notre patrimoine. Elle avaient peu à peu disparu, mais reviennent aujourd'hui dans l'ère du temps. Reportage.19 (FRANCE 3)