Cet article date de plus de neuf ans.

Le groupe corse I Muvrini blanchi d'accusations de plagiat

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

L'affaire avait défrayé la chronique en 2008 : le célèbre groupe corse "I Muvrini" était soupçonné de plagiat.
Une femme l'accusait d'avoir, pendant 15 ans, utilisé sans vergogne ses textes et ses traductions, soit pour des chansons soit pour des livres.

La plaignante a été déboutée pour l'essentiel de ses demandes. Le tribunal de grande instance de Paris ne reconnaît la qualité d'auteur à Marie-Paul Pereney que pour un texte, paru dans un livre d'"I muvrini" en 2002.
Cette femme  réclamait quand même plus de 150.000 euros de dédommagements dans cette procédure.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.