La Philharmonie de Paris s’invite chez vous en attendant la fin du confinement

Concerts en direct ou en replay, le site internet de la Philharmonie de Paris offre un large éventail de spectacles à regarder chez soi.  

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La Philharmonie de Paris a diffusé une dizaine de concerts en live sur internet depuis le début du deuxième confinement.  (France Télévisions)

À la Philharmonie de Paris, pas moins de 53 concerts ont dû être annulés depuis le deuxième confinement instauré pour cause de coronavirus. Mais l’institution parisienne mobilise ses moyens humains et techniques pour proposer des programmes sur internet.

La Philharmonie propose des concerts en live

Garder le contact avec le public  

Depuis un mois, dix concerts et opéras ont déjà été diffusés en direct. Ils sont encore aujourd’hui accessibles en replay. Se produire sur scène en plein confinement, "une chance", estiment les musiciens de l’Orchestre de Paris. "On pense beaucoup à tous nos collègues qui ne peuvent pas jouer, qui sont obligés de rester chez eux sans pouvoir donner de concerts", explique Nicolas Martynciow, percussionniste. Des artistes qui peuvent continuer à s’exprimer et à garder le lien avec le public, c’est tout l’objectif de la Philharmonie de Paris. "Le retour du public, fin décembre, devrait être plus facile", espère Laurent Bayle, président de la Philharmonie.

Une programmation riche jusqu'à la fin du confinement 

L'ouverture au public des salles de spectacle est prévu le 15 décembre, si les conditions sanitaires le permettent. En attendant cette date, la Philharmonie poursuit ses concerts en live avec, le 9 décembre, la Neuvième Symphonie de Gustave Mahler, interprétée par l’Orchestre de Paris sous la direction du jeune et talentueux Klaus Mäkelä. Le lendemain, le 10 décembre, c’est au tour de l’Orchestre National d’Ile-de-France de se produire (au programme : Debussy, Rachmaninoff, Strauss, Enesco). Le 14 décembre, le baryton Stéphane Degout sera l’interprète de quelques joyaux du répertoire romantique. En deuxième partie de soirée, Raphaël Pichon et son ensemble Pygmalion se mesureront à l’illustre Symphonie Inachevée de Schubert.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers La Philharmonie de Paris

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.