La chanteuse soul Sharon Jones est morte à l'âge de 60 ans

Célèbre pour ses concerts explosifs accompagnée de son groupe The Dap-Kings, elle se battait depuis 2013 contre un cancer du pancréas.

La chanteuse soul Sharon Jones et son groupe The Dap-Kings sur la scène du festival Art Rock à Saint-Brieuc (Côtes-d\'Armor), le 25 mai 2012.
La chanteuse soul Sharon Jones et son groupe The Dap-Kings sur la scène du festival Art Rock à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), le 25 mai 2012. (FRED TANNEAU / AFP)

Sharon Jones a rejoint la trop longue liste des artistes disparus en 2016. La chanteuse soul et funk, accompagnée pendant une grande partie de sa carrière par son groupe The Dap-Kings, est morte d'un cancer à l'âge de 60 ans, vendredi 18 novembre.

Après avoir échoué à percer dans la musique pendant de nombreuses années, Sharon Jones avait commencé sa carrière sur le tard, sortant son premier disque à 40 ans. Sous le nom de Sharon Jones & the Dap-Kings, elle et ses musiciens ont sorti huit albums, dont un a été nommé aux prestigieux Grammy Awards.

Une collaboratrice d'Amy Winehouse

Mais Sharon Jones était surtout connue pour son talent et son énergie sur scène. "Dans des salles remplies de spectateurs qui avaient la moitié de son âge, Jones était toujours la personne la plus énergique, surgissant sur scène et maîtrisant la foule comme son idole James Brown", écrit le magazine Rolling Stone (en anglais).

Le groupe avait également collaboré avec la chanteuse Amy Winehouse sur six titres de l'album le plus célèbre de cette dernière, Back to Black.

En 2013, elle avait été diagnostiquée d'un cancer du pancréas, qui ne l'avait pas empêchée de retourner sur scène, une bataille évoquée dans un documentaire, Miss Sharon Jones! En 2014, elle s'était notamment produite au festival Jazz à Vienne, une performance filmée par Culturebox.