"C'est une personne brillante mais compliquée" : Kim Kardashian évoque la bipolarité de son époux Kanye West

Dans un long message posté mercredi 22 juillet sur Instagram, l'épouse de Kanye West, Kim Kardashian, évoque la santé mentale du rappeur et réclame "tolérance" et "empathie".

Kim Kardashian et son mari Kanye West à la fête des Oscars de Vanity Fair à Beverly Hills (Californie, Etats-Unis), le 9 février 2020.
Kim Kardashian et son mari Kanye West à la fête des Oscars de Vanity Fair à Beverly Hills (Californie, Etats-Unis), le 9 février 2020. (GEORGE PIMENTEL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

La star de la téléréalité Kim Kardashian a évoqué mercredi 22 juillet 2020 dans un long post sur Instagram les troubles bipolaires* auxquels est sujet son mari Kanye West, le qualifiant de "personne brillante mais compliquée" et réclamant "compassion et empathie" à l'égard de l'artiste et de sa famille.

Kanye accuse Kim de vouloir le faire interner

Candidat déclaré à la prochaine présidentielle des Etats-Unis, le rappeur et homme d'affaires a inquiété par son comportement récent et par les messages énigmatiques postés et souvent aussitôt effacés sur son compte Twitter ces derniers jours. Il y disait notamment chercher à divorcer de Kim Kardashian depuis la rencontre de cette dernière avec le rappeur Meek Mill (qui a démenti toute liaison) et mentionnait sa belle-mère, Kris Jenner, en la surnommant "Kris Jong-Un". Toutes choses auxquelles Kim Kardashian n'a pas répondu dans son message.

Il accusait surtout son épouse d'avoir voulu le "5150", du nom d'une disposition de la loi californienne qui permet à un proche de demander sans son consentement à interner un malade, s'il constitue un danger pour lui ou pour autrui, pour une évaluation psychique qui peut durer jusqu'à 72 heures.

"Ceux qui comprennent les maladies mentales ou les troubles compulsifs savent que la famille n'a aucun pouvoir (sur le patient) sauf s'il est mineur", a répondu Kim Kardashian sur Instagram. Selon elle, quand bien même sa famille tenterait de l'aider, c'est au malade "de s'engager dans un processus de demande d'aide".

L'épouse demande de la "tolérance" pour son mari

Dimanche 19 juillet, lors de ce qui était présenté comme son premier véritable meeting de campagne à Charleston (Caroline du Sud), Kanye West a tenu des propos décousus et a fondu en larmes lorsqu'il a abordé le sujet de l'avortement, en avouant que le couple avait failli y avoir recours lorsque sa femme était enceinte de sa fille.

"Ceux qui connaissent Kanye savent que ses mots ne sont pas toujours en phase avec ses intentions", a souligné Kim Kardashian, en réclamant "la tolérance".

Plus loin, elle a expliqué n'avoir pas voulu prendre la parole plus tôt sur cette question de santé mentale dans un souci de protéger la vie privée de Kanye West et de leurs enfants. Ce n'est pourtant pas la première fois qu'elle évoque les troubles mentaux de son mari. Dans un entretien au magazine Vogue (en anglais) en 2019 elle avait expliqué que son époux ne prenait aucun traitement car il estimait que cela éteindrait son énergie créatrice.

La bipolarité n'est pas un frein à sa créativité

Kanye "est une personne brillante mais compliquée - en plus de subir la pression d'être un artiste et un homme noir ayant connu la perte douloureuse de sa mère, il doit faire face à la pression de l'isolation agravée par ses désordres bipolaires", écrit encore Kim Kardashian le 22 juillet en demandant "au public et aux médias" de faire preuve de "compassion et d'empathie".

"Vivre avec la bipolarité ne diminue ni n'invalide ses rêves et ses idées créatives, aussi grandes et inaccessibles puissent elles apparaître aux yeux de certains. Cela fait partie de son génie et comme nous l'avons tous constaté, beaucoup de ses grands rêves sont devenus réalité."

Kanye West a prévu de sortir un nouvel album ce vendredi 24 juillet. Aux dernières nouvelles, et après en avoir déjà changé une fois, il s'appellera Donda, en hommage a sa mère Donda West, décédée brutalement en 2007. Il lui a dédié une chanson dévoilée le 13 juillet, dans laquelle elle récite des paroles du rappeur KRS One.

(*) Autrefois appelé psychose maniaco-dépressive, le trouble bipolaire se caractérise par l'alternance de périodes d'exaltation et de dépression.