Juliette Gréco : mort d'une icône de la chanson française

La muse de Saint-Germain-des-Prés (Paris) s'en est allée. Juliette Gréco s'est éteinte à l'âge de 93 ans. Reste désormais sa classe, sa fronde et sa voix. Portait d'une icône de la chanson française.

Juliette Gréco aura chanté jusqu’à la fin de ses jours. Sa tournée d’adieu, entamée en 2016, elle y tenait pour remercier son public, qui l’a soutenue depuis ses débuts. Née en 1927 à Montpellier (Hérault), la "jolie môme" devient l'égérie du tout Saint-Germain-des-Prés (Paris), alors qu’elle n’a pas encore 20 ans. Jean-Paul Sartre écrit pour elle.

"Je suis née en sachant que j’allais mourir"

En 1965, elle captive la France entière avec son rôle de Belphégor sur le petit écran. Quelques années plus tard, elle rencontre un immense succès dans la chanson avec le titre "Déshabillez-moi". Partout dans le monde, elle chantera ensuite pour les plus grands : Serge Gainsbourg, Boris Vian ou encore son ami Jacques Brel lui écrivent des chansons. "Je suis née en sachant que j’allais mourir. Je n’ai aucun problème. Je marche, je cours, je ris, j’aime", disait-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
La chanteuse Juliette Gréco, le 25 avril 2015 lors du festival \"Le Printemps de Bourges\" (Cher).
La chanteuse Juliette Gréco, le 25 avril 2015 lors du festival "Le Printemps de Bourges" (Cher). (GUILLAUME SOUVANT / AFP)